publicité

publicité

Sevrage tabagique par homéopathie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. février 2014)

© Shutterstock

Pour réussir un sevrage tabagique : l' homéopathie peut vous aider ! Les premières semaines du sevrage tabagique sont généralement difficiles.

Notamment durant la première phase, le sevrage tabagique s'accompagne souvent desymptômes comme : 

L'homéopathie, dénuée d'effets indésirables et compatible avec d'autres méthodes (gommes à mâcher et patchs à la nicotine, acupuncture, sophrologie ...), peut constituer une aide intéressante pour diminuer ces troubles et optimiser vos chances d'arrêter définitivement le tabac !

L'aide de l'homéopathie

Pour réussir le sevrage tabagique par homéopathie, il est recommandé de consulter un médecin homéopathe pour vous accompagner dans cette démarche. Il pourra ainsi adapter un traitement à votre comportement et vos réactions.

A titre d'exemple, vous pouvez prendre, en fonction de vos symptômes :

  • pour estomper l'irritabilité liée au manque :
    Nux vomica 15 CH, 5 granules une à deux fois par jour (matin et après midi).
  • pour calmer l'envie de fumer :
    Lobelia 4 CH, 5 granules à chaque fois que l'envie est trop forte (en particulier après les repas).
  • pour soulager les symptômes dus à la frustration (troubles de l'humeur, troubles du sommeil) :
    Staphysagria 15 CH, 5 granules par jour.
  • pour soulager les fringales dues à l'anxiété :
    Ignatia 15 CH, 5 granules chaque jour.
  • pour calmer les angoisses et les insomnies :
    Sédatif PC, 5 granules 3 à 6 fois par jour ou 2 comprimés, matin, midi et soir.

Au cours de l'évolution du sevrage tabagique, il faudra espacer les prises de ces médicaments homéopathiques, selon l'amélioration et arrêter à la fin des symptômes liés au "manque". 

Autres conseils

A côté de l'homéopathie et des autres solutions pour parvenir au sevrage tabagique, il est également conseillé de :

  • boire des eaux minérales riches en magnésium, pour lutter contre le stress et l'augmentation de l'appétit.
  • ne pas augmenter sa consommation de café.
  • se remettre au sport ou de pratiquer une activité physique régulière (marche à pied).
  • quantifier l'économie financière générée sur l'année par l'arrêt du tabac et prévoir de se faire un cadeau !

En vidéo :  les symptômes du sevrage tabagique

Quand une personne qui est dépendante au tabac, s'arrête de fumer, elle peut se plaindre de symptômes liés au sevrage tabagique : irritabilité, sueurs, maux de tête... Pourquoi ? Et comment y remédier ? Explications en vidéo

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Dépendance, Bien-être ou Un médecin vous répond !

A lire aussi nos dossiers : 

> L'hypnose pour arrêter de fumer
> Substitut nicotiniques : comment ça marche ?
> Notre dossier spécial : Arrêter de fumer
> L'arnica en homéopathie
L'homéopathie contre le stress


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.