publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
14/12/2017

AMBROXOL TEVA CONSEIL 30 mg

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Surbronc Expectorant Ambroxol
Classe thérapeutique: Pneumologie
principes actifs: Ambroxol
laboratoire: Teva Sante

Comprimé
boîte de 30
Toutes les formes
3,77€* (remboursé à 35%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 4,59 €
Tous les génériques

Indication

Traitement des troubles de la sécrétion bronchique de l'adulte, notamment au cours des affections bronchiques aiguës et des épisodes aigus des bronchopneumopathies chroniques.

Posologie AMBROXOL TEVA CONSEIL 30 mg comprimé boîte de 30

Traitement des troubles de la sécrétion bronchique de l'adulte, notamment au cours des affections bronchiques aiguës et des épisodes aigus des bronchopneumopathies chroniques.

Contre indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

Effets indésirables Ambroxol Teva Conseil

Les effets indésirables présentés ci-dessous sont classés par système organe et par ordre de fréquence. La classification selon la fréquence utilise la convention suivante : effets très fréquents (≥ 1/10), fréquents (≥ 1/100 ; < 1/10), peu fréquents (≥ 1/1 000 ; < 1/100), rares (≥ 1/10 000 ; < 1/1 000) et très rares (< 1/10000), fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Affections du système immunitaire

Rare : rash, réactions d'hypersensibilité.

Fréquence indéterminée : réactions anaphylactiques, dont choc anaphylactique, angio-oedème et prurit.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Rare : éruption cutanée, urticaire.

Fréquence indéterminée : réactions cutanées sévères (dont érythème polymorphe, syndrome de Stevens-Johnson/syndrome de Lyell et pustulose exanthématique aiguë généralisée).

Affections gastro-intestinales

Fréquent : nausées.

Peu fréquent : vomissements, diarrhées, dyspepsie et douleurs abdominales.

Affections du système nerveux

Très rares : céphalées et vertiges.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet : www.ansm.sante.fr.