publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ATARAX 100 mg/2 mL Solution injectable (SC, IM, IV) Boîte de 100 Ampoules de 2 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 09.11.2011

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Hydroxyzine
laboratoire: Ucb Pharma SA

Solution injectable (SC, IM, IV)
Toutes les formes

Indication

- Manifestations mineures de l'anxiété.
- Prémédication à l'anesthésie générale.

Posologie ATARAX 100 mg/2 mL Solution injectable (SC, IM, IV) Boîte de 100 Ampoules de 2 ml

RESERVE A L'ADULTE.
- Adulte : 1 à 3 ampoules par jour.
- Sujet âgé, insuffisant hépatique ou rénal sévère : il est recommandé de diminuer la posologie de moitié.
- Voie IM de préférence.
- Voie IV stricte après dilution dans au moins 10 ml de sérum physiologique : il est recommandé d'injecter le produit très lentement. Le produit peut être administré en perfusion après dilution dans un flacon de 100 ml (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
- Le traitement sera de courte durée.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité connue à l'un des constituants du médicament, à l'un de ses métabolites, à un autre dérivé de la pipérazine, à l'aminophylline, ou à l'éthylène diamine.
- Administration par voie intra-artérielle (risque de thrombophlébite ou de nécrose tissulaire).
- Liées à l'effet anticholinergique :
. risque de glaucome par fermeture de l'angle,
. risque de rétention urinaire liée à un trouble urétroprostatique.
DECONSEILLE :
- L'utilisation d'ATARAX par voie sous-cutanée est déconseillée. Elle ne doit être utilisée que dans des circonstances exceptionnelles où les voies orale, IM et IV sont inutilisables.
- L'administration d'ATARAX est déconseillée chez les patients présentant des troubles cognitifs ou un syndrome confusionnel, en raison du risque d'aggravation lié aux propriétés pharmacodynamiques du produit.
- Allaitement : en l'absence de données sur le passage de l'hydroxyzine dans le lait maternel, et compte tenu des propriétés sédatives et atropiniques de cette substance, l'allaitement est déconseillé lors d'un traitement à base d'hydroxyzine.
- Il convient de déconseiller aux patients l'absorption de boissons alcoolisées pendant le traitement.

Effets indésirables Atarax

Les effets indésirables d'ATARAX sont principalement liés à son action sur le système nerveux central, à ses effets anticholinergiques et aux réactions d'hypersensibilité qu'il peut provoquer.
Lors d'études contrôlées versus placebo, les événements indésirables statistiquement plus fréquents sous hydroxyzine administrée en intramusculaire ont été les suivants :
Hydroxyzine IM (N = 367) / Placebo (N = 306).
. Douleur au point d'injection : 22,1% / 8,2%.
. Sécheresse buccale : 10,9% / 2,6%.
. Somnolence : 9,3% / 2,9%.
Les effets indésirables rapportés depuis sa commercialisation sont :
- Réactions cutanées :
érythème, prurit, eczéma ; très rarement érythème pigmenté fixe.
- Manifestations allergiques :
urticaire ; plus rarement bronchospasme, oedème de Quincke, réaction anaphylactoïde.
- Effets psychiatriques :
confusion, plus rarement excitation, hallucinations, désorientation, insomnie.
- Effets neurologiques :
somnolence, plus rarement convulsions, dyskinésies, tremblements, vertiges.
- Effets ophtalmologiques :
troubles de l'accommodation.
- Effets cardiovasculaires :
tachycardie, hypotension.
- Effets gastro-intestinaux :
sécheresse buccale, constipation.
- Effets urologiques :
rétention urinaire.
- Autres :
Thrombophlébites et nécrose tissulaire (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.