Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CALDINE 4 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 17.01.2008

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Lacidipine
laboratoire: Boehringer Ingelheim

Comprimé pelliculé sécable
Boîte de 28
Toutes les formes
22,63€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 23,45 €

Précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
Tenir compte de la présence de lactose en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- La lacidipine n'affecte ni la contraction ni la conduction cardiaque.
Cependant, par référence aux autres antagonistes calciques, la prudence s'impose en cas de dysfonction sinusale, et d'anomalie de la conduction.
- En cas d'insuffisance hépatique, l'effet antihypertenseur peut être augmenté et une diminution de la posologie initiale peut être recommandée.
- Associations nécessitant des précautions d'emploi : alpha1 bloquants (alfuzosine, prazosine) ; baclofène ; rifampicine ; itraconazole.

Grossesse et allaitement

Grossesse :
Les études réalisées chez l'animal ont mis en évidence des effets tératogènes et foetotoxiques de certaines molécules de la classe des dihydropyridines.
Il n'existe pas actuellement de données en nombre suffisant pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la lacidipine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.
En conséquence, l'utilisation de lacidipine est déconseillée pendant la grossesse.
Cet élément ne constitue pas l'argument systématique pour conseiller une interruption de grossesse mais conduit à une attitude de prudence et à une surveillance prénatale soigneuse.
Allaitement :
La lacidipine passe dans le lait maternel. En conséquence, par mesure de précaution, il convient d'éviter, si cela est possible, l'administration de ce médicament chez la femme qui allaite.

Comment ça marche ?

- Après administration orale, la lacidipine est rapidement absorbée, elle subit un effet de premier passage hépatique intense, sa biodisponibilité est très faible et varie de 2 à 9% sans être influencée par les repas.
- Chez le patient, le pic plasmatique est atteint en 30 à 240 minutes, la demi-vie plasmatique étant comprise entre 10 et 35 heures (19 heures en moyenne) à l'état stationnaire.
- La lacidipine est fortement liée aux protéines plasmatiques, albumine et alpha1 glycoprotéine (> 95%).
- Son élimination se fait par métabolisme hépatique sans induction ou inhibition des enzymes hépatiques.
- Environ 70% de la dose administrée est éliminée dans les fèces, le reste dans les urines. Les principaux métabolites identifiés sont dénués d'activité pharmacologique.