publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CELLUVISC 4 mg/0,4 mL

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Ophtalmologie
principes actifs: Carmellose (E466)
laboratoire: Allergan

Collyre
Boîte de 90 Récipients unidoses de 0,4 mL
Toutes les formes
8,79€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 9,61 €

Précautions d'emploi

En cas d'apparition ou d'aggravation d'irritation, de douleur, de rougeur ou de troubles de la vision, le traitement doit être arrêté et réévalué.

Ce collyre est présenté en récipients unidoses (à usage unique) et ne contient pas de conservateur : il existe donc un risque de rapide contamination bactérienne. Pour éviter toute contamination ne pas mettre l'embout de l'unidose en contact avec l'oeil, la paupière ou toute autre surface. L'unidose doit être jetée immédiatement après usage et ne doit pas être conservée en vue d'une utilisation ultérieure.

Un trouble visuel bref peut se produire à l'instillation du produit jusqu'à ce qu'il se répartisse uniformément à la surface de l'oeil.

En cas de traitement concomitant par un autre collyre, attendre 15 minutes entre les deux instillations et terminer par le produit le plus visqueux.

CELLUVISC pouvant retarder la pénétration d'autres médicaments, doit être instillé en dernier s'il est le plus visqueux.

Interactions avec d'autres médicaments

Aucune étude d'interaction n'a été réalisée.

Grossesse et allaitement

Pour la carmellose sodique, il n'existe pas de données sur l'utilisation de ce médicament chez la femme enceinte ou qui allaite.

CELLUVISC ne sera prescrit qu'avec prudence chez la femme enceinte ou allaitante.

Effet sur la conduite de véhicules

La vision peut être brouillée pendant quelques minutes après l'instillation en fonction de la viscosité du produit.

Dans ce cas, il doit être recommandé au patient de ne pas conduire ni utiliser de machines jusqu'à ce que la vision normale soit rétablie.

Comment ça marche ?

Il n'existe pas d'étude pharmacocinétique contrôlée chez l'animal ou chez l'homme.

Une absorption ou une accumulation dans les tissus oculaires peut être vraisemblablement exclue en raison du haut poids moléculaire de la carmellose.