Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CLOPIXOL 25 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 07.04.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Zuclopenthixol
laboratoire: Lundbeck SA

Comprimé pelliculé
Flacon de 100
Toutes les formes

Précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
En cas d'hyperthermie, il convient d'interrompre le traitement, car celle-ci peut constituer un des éléments du syndrome malin (pâleur, hyperthermie, troubles végétatifs) qui a été décrit avec les neuroleptiques.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- L'absorption de boissons alcoolisées est formellement déconseillée pendant le traitement.
- La surveillance renforcée (clinique et éventuellement électrique) chez les épileptiques peut être conseillée en raison de la possibilité d'abaissement du seuil épileptogène.
- Peut être utilisé, mais avec prudence, chez les parkinsoniens nécessitant impérativement un traitement neuroleptique.
- Une surveillance biologique (transaminases, tests hépatiques) est recommandée chez les alcooliques chroniques et chez les patients ayant présenté antérieurement une atteinte hépatique sérieuse.
- Prudence :
. chez les sujets âgés, en raison de leur importante sensibilité (sédation et hypotension) ;
. dans les affections cardiovasculaires graves, en raison des modifications hémodynamiques, en particulier l'hypotension ;
. dans les insuffisances rénales et hépatiques, en raison du risque de surdosage.

Grossesse et allaitement

Grossesse :
Chez l'animal : les études expérimentales n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène.
Dans l'espèce humaine :
- Le risque tératogène du zuclopenthixol n'est pas évalué.
- Il n'existe aucune donnée sur le retentissement cérébral foetal des traitements neuroleptiques prescrits tout au long de la grossesse.
- Chez les nouveau-nés de mères traitées au long cours par de fortes posologies de neuroleptiques ont été rarement décrits :
. des signes digestifs liés aux propriétés atropiniques (distension abdominale...),
. des syndromes extrapyramidaux.
- En conséquence, le risque tératogène s'il existe semble faible. Toutefois, par prudence, éviter de prescrire ce médicament chez la femme enceinte.
Allaitement :
Etant donné le passage dans le lait maternel, l'allaitement est déconseillé pendant la durée du traitement.

Effet sur la conduite de véhicules

L'attention est attirée notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines sur les risques de somnolence attachés à l'emploi de ce médicament.

Comment ça marche ?

- L'absorption du zuclopenthixol est rapide et la concentration sérique maximum est atteinte au bout de 4 heures environ. La demi-vie plasmatique est d'environ 20 H chez l'adulte.
- De faibles quantités de produit peuvent passer la barrière placentaire et on a aussi décelé sa présence dans le lait maternel.
- Le métabolisme du zuclopenthixol suit essentiellement trois voies :
. sulfoxydation,
. N-désalkylation de la chaîne latérale,
. glucuroconjugaison.
- L'excrétion est essentiellement fécale.