publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

COMBANTRIN 125 mg/2,5 mL

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Pyrantel
laboratoire: Teofarma

Suspension buvable
Flacon (+ cuillère-mesure de 5 ml) de 15 ml
Toutes les formes
2,26€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 3,08 €

Indication

· Traitement de l'ascaridiose, de l'oxyurose et de l'ankylostomiase.

Posologie COMBANTRIN 125 mg/2,5 mL Suspension buvable Flacon (+ cuillère-mesure de 5 ml) de 15 ml

Voie orale

RESERVE A L'ADULTE ET L'ENFANT DE PLUS DE 12 Kg.

Ascaridiose, oxyurose

La posologie usuelle est de 10 mg/kg à 12 mg/kg en prise unique chez l'adulte et chez l'enfant, soit:

· chez l'enfant: environ ½ cuillère-mesure correspondant à la graduation 2,5 ml par 10 kg de poids.

· chez l'adulte de moins de 75 kg: environ 3 cuillères-mesures.

· chez l'adulte de plus de 75 kg: environ 4 cuillères-mesures.

Dans l'oxyurose, en vue d'une éradication parasitaire définitive, imposer des mesures d'hygiène rigoureuse et traiter également l'entourage. Pour éviter une autoréinfection, prescrire une 2ème prise 2 à 3 semaines après la prise initiale.

Ankylostomiase

Dans les zones d'endémie, en cas d'infestation par Necator americanus ou en cas d'infestation sévère par Ankylostoma duodenale, la posologie est de 20 mg/kg (en 1 ou 2 prises), à renouveler pendant 2 à 3 jours, soit:

· chez l'enfant: 1 cuillère-mesure par 10 kg de poids.

· chez l'adulte de moins de 75 kg: 6 cuillères-mesures.

· chez l'adulte de plus de 75 kg: 8 cuillères-mesures.

En cas d'infestation légère par Ankylostoma duodenale (ce qui est généralement le cas en dehors des zones d'endémie), une dose de 10 mg/kg en une seule prise peut suffire chez l'adulte et l'enfant.

Contre indications

Hypersensibilité à l'un des constituants.

Effets indésirables Combantrin

Rarement.: troubles gastro-intestinaux (nausées, vomissements, anorexie, diarrhées, douleurs abdominales), augmentation faible et transitoire des transaminases.

Exceptionnellement: céphalées, vertiges, asthénie, troubles du sommeil, rash cutané.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.