publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

DI-ANTALVIC 30 mg/400 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 03.03.2011

Médicament générique du Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Dextropropoxyphène, Paracétamol
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Gélule
Boîte de 50
Toutes les formes

Indication

Traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité modérée à intense, et/ou ne répondant pas à l'utilisation d'antalgiques périphériques seuls.

Posologie DI-ANTALVIC 30 mg/400 mg Gélule Boîte de 50

Voie orale.
Réservé à l'adulte.
- 4 gélules par jour en moyenne et jusqu'à 6 dans les algies rebelles, régulièrement réparties en respectant un intervalle de 4 heures entre chaque prise.
- Les gélules doivent être avalées avec un grand verre d'eau, et de préférence avec une collation.
- En cas d'insuffisance rénale (clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/mn), l'intervalle entre 2 prises sera au minimum de 8 heures.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament est contre-indiqué dans les situations suivantes :
. Hypersensibilité à l'un des constituants.
. Enfants de moins de 15 ans.
- Contre-indications liées au paracétamol :
. allergie au paracétamol,
. insuffisance hépatocellulaire.
- Contre-indications liées au dextropropoxyphène :
. allergie au dextropropoxyphène,
. insuffisance rénale sévère,
. allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel ; quelques cas d'hypotonie et de pauses respiratoires ont été décrits chez des nourrissons, après ingestion par les mères de dextropropoxyphène à des doses thérapeutiques. En cas d'allaitement, la prise de ce médicament est contre-indiquée,
DECONSEILLE :
La prise concomitante de dextropropoxyphène est déconseillée avec :
- l'alcool et les médicaments contenant de l'alcool,
- les agonistes-antagonistes morphiniques (nalbuphine, buprénorphine, pentazocine),
- la carbamazépine,
- la naltrexone.

Effets indésirables DI-Antalvic

LIES AU PARACETAMOL :
- Quelques rares cas de réactions d'hypersensibilité à type de choc anaphylactique, oedème de Quincke, érythème, urticaire, rash cutané ont été rapportés. Leur survenue impose l'arrêt définitif de ce médicament et des médicaments apparentés.
- De très exceptionnels cas de thrombopénie, leucopénie et neutropénie ont été signalés.
LIES AU DEXTROPROPOXYPHENE :
- les plus fréquents :
nausées, vomissements,
- plus rarement :
. constipation, douleurs abdominales, rash, céphalées, asthénie, euphorie,
. troubles mineurs de la vision, désorientation, somnolence, vertiges,
. hypoglycémie parfois grave, en particulier chez les patients âgés, diabétiques ou insuffisants rénaux,
. hépatite cholestatique, ou mixte.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.