Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

EUPRESSYL 25 mg 25 mg/5 mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Urapidil
laboratoire: Takeda

Solution injectable IV
Boîte de 5 Ampoules de 5 ml
Toutes les formes

Précautions d'emploi

Mises en garde spéciales

· Hypertension au cours de la grossesse: en raison du risque de menace voire de mort foetale, la baisse tensionnelle devra être progressive et toujours contrôlée.

· La poussée hypertensive qui accompagne souvent l'accident vasculaire cérébral n'est pas une indication au traitement antihypertenseur en urgence. La décision doit être prise en fonction de la présence de complications viscérales menaçant le pronostic vital à court terme.

Précautions d'emploi

· En raison de l'effet additif des traitements antihypertenseurs, il est conseillé de les administrer en tenant compte de leur demi-vie pour éviter une diminution trop rapide de la pression artérielle pouvant provoquer une bradycardie ou un arrêt cardiaque.

· Les traitements antihypertenseurs doivent être utilisés avec prudence chez le sujet âgé et débuter à des doses plus faibles du fait de la modification fréquente de la sensibilité des sujets âgés à ce type de traitements.

· En cas de déplétion volémique (diarrhée, vomissements), risque de majoration de l'effet antihypertenseur de l'urapidil.

· Chez l'insuffisant rénal, une surveillance des modifications hémodynamiques peut être nécessaire.

· Compte tenu des études réalisées avec la forme orale, il est préférable de diminuer la posologie chez l'insuffisant hépatique sévère.

· L'urapidil peut être administré chez l'enfant.

· Ce médicament contient 2,18 mg de sodium par ampoule de 5 ml: en tenir compte chez les personnes suivant un régime hyposodé strict.

Interactions avec d'autres médicaments

Associations déconseillées

+ Alpha-bloquants à visée urologique

Majoration de l'effet hypotenseur. Risque d'hypotension orthostatique sévère.

Associations faisant l'objet de précautions d'emploi

+ Baclofène

Majoration du risque d'hypotension, notamment orthostatique. Surveillance de la pression artérielle et adaptation posologique de l'antihypertenseur si nécessaire.

+ Inhibiteurs de la phosphodiesterase de type 5  (sildénafil, tadalafil, vardénafil)

Risque d'hypotension orthostatique, notamment chez le sujet âgé. Débuter le traitement aux posologies minimales recommandées et adapter progressivement les doses si besoin.

Associations à prendre en compte

+ Amifostine

Majoration du risque d'hypotension, notamment orthostatique.

+ Antidépresseurs imipraminiques

Majoration du risque d'hypotension, notamment orthostatique.

+ Neuroleptiques

Majoration du risque d'hypotension, notamment orthostatique.

+ Antihypertenseurs sauf alpha-bloquants

Majoration de l'effet hypotenseur. Risque majoré d'hypotension orthostatique.

+ Dérivés nitrés et apparentés

Majoration du risque d'hypotension, notamment orthostatique.

+ Glucocorticoïdes (sauf hydrocortisone en traitement substitutif) et minéralocorticoïdes

Diminution de l'effet antihypertenseur (rétention hydrosodée des corticoïdes).

+ Autres formes d'interactions

Ne pas mélanger Eupressyl IV avec les solutions alcalines.

Grossesse et allaitement

Il est préférable, par mesure de prudence, de ne pas utiliser EUPRESSYL au cours de la grossesse. En effet, bien que les données animales soient rassurantes, les données cliniques sont insuffisantes.

En l'absence de données sur le passage dans le lait maternel, l'allaitement est déconseillé en cas de traitement par urapidil.

Effet sur la conduite de véhicules

La réponse au traitement peut varier d'un patient à l'autre. L'urapidil peut altérer la conduite des véhicules ou l'utilisation des machines notamment en début de traitement, en cas de modification du traitement et en cas de prise d'alcool associée.

Comment ça marche ?

Après administration I.V., la concentration plasmatique décroît pendant 10 minutes puis reste en plateau pendant environ 1 heure. La demi-vie d'élimination sérique est de 2,7 heures en moyenne. L'urapidil est métabolisé essentiellement au niveau hépatique en trois métabolites, dont le principal chez l'homme est le dérivé parahydroxylé (M1), qui est inactif.

50 - 70 pour cent de la dose administrée sont éliminés sous forme de métabolites dans les urines ainsi que 15 - 20 pour cent du produit mère inchangé.

La liaison aux protéines plasmatiques est de 80 pour cent.

Eupressyl 25 MG existe aussi sous ces formes

Eupressyl 25 MG