publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

FIBROVEIN 05 % solution injectable boîte de 5 ampoules de 2 ml

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Sodium tétradecyl sulfate
laboratoire: Novex Pharma

Solution injectable IV
Toutes les formes

Précautions d'emploi

L'utilisation de FIBROVEIN doit être réservée aux praticiens expérimentés en anatomie veineuse, diagnostic et traitement des pathologies affectant le système veineux et préalablement formés à la technique d'injection.

Avant le traitement, le praticien doit rechercher les facteurs de risque et informer le patient des risques que présente la technique envisagée.

La sclérothérapie est contre-indiquée chez les patients présentant un risque élevé d'événements trhomboemboliques, mais doit être évitée dans la plupart des situations à moindre risque. Elle n'est notamment pas recommandée chez les patients ayant des antécédents d'événements thromboemboliques. Néanmoins, si la sclérothérapie est jugée nécessaire, une thérapie d'anticoagulation préventive peut être initiée.

Une extrême prudence est recommandée en cas d'utilisation chez les patients atteints d'affections artérielles sous-jacentes, notamment en cas d''athérosclérose périphérique sévère ou de thromboangéite obliterante (maladie de Buerger).

En raison du risque d'extension de thrombose dans le système veineux profond, il est indispensable d'évaluer soigneusement la continence valvulaire avant toute injection et d'injecter lentement de faibles quantités de produit dans la varice (pas plus de 2 mL). La perméabilité des veines profondes doit être évaluée par une méthode non invasive telle que l'échographie duplex. La sclérothérapie veineuse ne doit pas être réalisée si une incontinence valvulaire significative ou une insuffisance veineuse profonde est détectée, lors des épreuves de Trendelenburg ou de  Perthes, ou lors d'une phlébographie par exemple.

Si l'insuffisance veineuse est associée à un lymphoedème, l'injection sclérosante peut aggraver la douleur et l'inflammation locale pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines. Les patients doivent être informés de l'éventualité de cette phase, ce qui ne compromet en aucun cas l'efficacité.

Une pigmentation peut être favorisée en cas d'épanchement sanguin au niveau du site d'injection (en particulier lors du traitement des veines superficielles de petit calibre) et quand la compression n'est pas utilisée.

Précautions à prendre au moment de l'injection :

Toute injection en dehors d'une veine peut provoquer une nécrose grave. De même, une injection intra-artérielle est particulièrement grave et peut avoir pour conséquence de larges nécroses tissulaires, voire même l'amputation. Faire preuve d'une grande prudence lors du positionnement de l'aiguille par voie intraveineuse et utiliser le volume minimal efficace à chaque site d'injection. L'échoguidage est recommandé afin d'éviter des extravasations et des injections intra-artérielles.

Une extrême prudence est recommandée en cas d'injection au niveau du pied et de la zone malléolaire du fait du risque accru d'injection accidentelle intra-artérielle.

Surveillance post-injection :

Des réactions allergiques (notamment des réactions anaphylactiques) ayant été observées, le médecin doit être préparé à la survenue possible d'une réaction anaphylactique et doit être prêt à la traiter convenablement. Le matériel de réanimation d'urgence doit être immédiatement disponible. Une attention particulière doit être portée aux patients présentant une respiration difficile (asthme bronchique) ou une forte prédisposition aux allergies (voir rubrique Posologie et mode d'administration).

Pendant et dans les minutes qui suivent l'administration, surveiller les manifestations évocatrices d'une hypersensibilité (rougeur cutanée et conjonctivale, prurit, toux…) et les manifestations neurologiques (scotomes, amaurose, migraine avec aura, paresthésie, déficit focalisé).

Il est recommandé de réaliser un examen de suivi clinique et échographique à environ 1 mois, afin de contrôler l'efficacité du traitement et la survenue d'éventuels effets indésirables. En effet, des cas de thrombose veineuse profonde et d'embolie pulmonaire ont été rapportés après sclérothérapie de varices superficielles, jusqu'à 4 semaines après l'injection de tétradécyl sodium sulfate. La mise en place d'une compression adaptée après le traitement peut également être envisagée pour réduire le risque de thrombose veineuse profonde.

Interactions avec d'autres médicaments

Aucune étude d'interaction médicamenteuse n'a été réalisée.

Grossesse et allaitement

Grossesse

La sécurité d'emploi au cours de la grossesse n'est pas établie. A ce jour, il n'existe pas ou peu de données sur l'administration du tétradécyl sulfate de sodium chez la femme enceinte. Les études animales de reprotoxicité sont insuffisantes. Le traitement ne peut être initié qu'après la grossesse.

FIBROVEIN ne doit être utilisé qu'en cas de nécessité, pour le soulagement symptomatique, si les bénéfices potentiels l'emportent sur les risques potentiels pour le foetus.

Allaitement

On ne sait pas si le tétradécyl sulfate de sodium est excrété dans le lait maternel. La prudence est recommandée lorsqu'il est administré chez les femmes qui allaitent.

Fertilité

On ne sait pas si le tétradécyl sulfate de sodium affecte la fertilité.

Effet sur la conduite de véhicules

L'utilisation d'un bandage et/ou de bas de contention peuvent s'avérer nécessaire après le traitement. Ceci peut affecter l'aptitude à conduire.

Comment ça marche ?

Absorption

Le tétradécyl sulfate de sodium contenu dans FIBROVEIN est administré directement dans la lumière du segment de veine/veinule isolé.

Distribution

Chez l'homme, l'injection d'une dose de tétradécyl sulfate de sodium radiomarqué à 3% dans une veine varicosée vide conduit au passage rapide d'une grande quantité de produit (75%) dans les vaisseaux sanguins communiquants et dans les veines profondes du mollet.Chez le rat, 72 heures après l'administration intraveineuse de tétradécyl sulfate de sodium radiomarqué, les taux tissulaires de radiomarqueur trouvés dans les tissus prélevés (foie, rein, lipides et muscle squelettique) étaient extrêmement faibles.

Biotransformation

Le métabolisme du tétradécyl sulfate de sodium n'a pas été confirmé.

Élimination

Chez le rat, dans les 24 premières heures suivant l'administration intraveineuse d'une dose radiomarquée, 70% du produit a été récupérée dans les urines . Après 72 heures, 73,5% de la radioactivité a été récupérée dans les urines et 18,2% dans les fèces.

Insuffisance hépatique/rénale

Aucune étude pharmacocinétique n'a été réalisée chez des patients présentant une insuffisance hépatique ou rénale.