Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

FLAMMAZINE 1 %

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Dermatologie
principes actifs: Sulfadiazine
laboratoire: Sinclair Pharma France

Crème stérile
Pot de 500 g
Toutes les formes

Précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
- Bien que la résorption transcutanée soit faible, on ne peut exclure le risque des effets systémiques. Ils sont d'autant plus à redouter que l'antiseptique est utilisé sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau lésée (notamment brûlée), une muqueuse, une peau de prématuré ou de nourrisson (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches au niveau du siège).
- Dès l'ouverture du conditionnement d'une préparation à visée antiseptique, une contamination microbienne est possible.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
Chez les sujets souffrant d'une insuffisance rénale ou hépatique, éviter l'application sur des plaies ouvertes, surtout les ulcères (voir effets indésirables).

Interactions avec d'autres médicaments

PROBLEMES PARTICULIERS DU DESEQUILIBRE DE L'INR :
De nombreux cas d'augmentation de l'activité des anticoagulants oraux ont été rapportés chez des patients recevant des antibiotiques. Le contexte infectieux ou inflammatoire marqué, l'âge et l'état général du patient apparaissent comme des facteurs de risque. Dans ces circonstances, il apparaît difficile de faire la part entre la pathologie infectieuse et son traitement dans la survenue du déséquilibre de l'INR. Cependant, certaines classes d'antibiotiques sont davantage impliquées : il s'agit notamment des fluoroquinolones, des macrolides, des cyclines, du cotrimoxazole et de certaines céphalosporines.

Grossesse et allaitement

Etant donné le rôle favorisant possible dans l'apparition d'un ictère nucléaire lié à l'immaturité du système enzymatique du nouveau-né, ne pas utiliser chez : le nouveau-né, le prématuré, la femme en fin de gestation ou en cours d'allaitement.

Comment ça marche ?

Après application externe :
- dans le sang :
. la concentration de l'argent est inférieure à 5 ng/g chez le sujet à peau saine et à 300 ng/g chez le sujet brûlé ;
. la sulfamidémie est de 0,2 à 5 mg pour 100 ml chez le sujet brûlé ;
- dans les urines : chez les grands brûlés recevant 5 à 10 g de sulfadiazine argentique (500 g à 1 kg de crème), on retrouve le sulfamide à des taux variant de 5 à 200 mg/100 ml, soit 50 mg à 2 g par 24 heures.