Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

INSTILLAGEL 230 mg/5,75 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Lidocaïne, Chlorhexidine
laboratoire: Farco Pharma

Gel urétral
Boîte de 10 Seringues préremplies de 11 ml
Toutes les formes

Précautions d'emploi

Etre prudent en cas de muqueuse urétrale traumatisée ou inflammatoire, au niveau de laquelle la résorption de la lidocaïne risque d'être plus rapide et plus importante.

Bien que la résorption transcutanée de la chlorhexidine soit très faible, le risque d'effet systémique ne peut être exclu.

L'attention des sportifs est attirée sur le fait que cette spécialité contient de la lidocaïne, pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

Ne pas injecter par voie IM ou IV.

Ce médicament contient du parahydroxybenzoate de méthyle et de propyle et peut provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).

Ce médicament contient du propylène glycol et peut provoquer des irritations cutanées.

Interactions avec d'autres médicaments

Les interactions connues avec la lidocaïne (antiarythmiques, bêta-bloquants), en principe, ne concernent pas l'utilisation par voie locale. Cependant, tenir compte d'un risque de passage systémique de la lidocaïne en cas de muqueuse lésée.

Grossesse et allaitement

Compte tenu des données disponibles, l'utilisation chez la femme enceinte ou qui allaite est possible.

Effet sur la conduite de véhicules

Ce produit peut modifier les capacités de réactions pour la conduite de véhicule ou l'utilisation de machine, en cas de passage sanguin trop important.

Comment ça marche ?

La lidocaïne est partiellement résorbée par la muqueuse urétrale.

La fraction résorbée correspond à des concentrations faibles (de l'ordre de 1 µg par ml).

La fraction résorbée de lidocaïne est ensuite métabolisée au niveau hépatique, par le système mono-oxygénase dépendant du cytochrome P. 450 et les métabolites sont éliminés par voie urinaire.

La résorption transcutanée de la chlorhexidine est négligeable par la peau normale.

L'absorption digestive est pratiquement nulle.