publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ISOBAR 150 mg/5 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Triamtérène, Méthyclothiazide
laboratoire: Chiesi SA

Comprimé sécable
Boîte de 30
Toutes les formes
5,51€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 6,33 €

Indication

Hypertension artérielle.

Posologie ISOBAR 150 mg/5 mg Comprimé sécable Boîte de 30

Le traitement est initié à la dose d'un demi-comprimé par jour le matin.

En cas d'efficacité insuffisante, après 6 à 8 semaines de traitement, la posologie est augmentée à 1 comprimé/jour ou bien un autre antihypertenseur est associé.

Contre indications

Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE UTILISE dans les cas suivants :

· insuffisance rénale (créatininémie > 150 µmol/l ou clairance de la créatinine < 60 ml/ min). La clairance de la créatinine sera estimée selon la formule de Cockcroft : Clcr = (140-âge) x poids/0,814 x créatininémie (avec l'âge exprimé en années, le poids en kg, la créatininémie en µmol/l.

Cette formule est valable pour les sujets de sexe masculin, et doit être corrigée pour les femmes en multipliant le résultat par 0,85.

· hyperkaliémie,

· stade terminal de l'insuffisance hépatique,

· hypersensibilité aux sulfamides,

· hypersensibilité au triamtérène,

· encéphalopathie hépatique,

· associations aux sels de potassium ou à d'autres diurétiques hyperkaliémiants (sauf en cas d'hypokaliémie) (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions),

· allaitement.

Effets indésirables Isobar

Ces effets ont été observés chez l'adulte :

Affections gastro-intestinales :

· troubles gastro-intestinaux,

· exceptionnellement : pancréatite.

Troubles du métabolisme et de la nutrition :

· déshydratation avec hypovolémie, hyponatrémie et hypotension orthostatique justifiant l'arrêt du médicament ou la réduction de la posologie,

· possibilité d'hypokaliémie, possibilité, également, mais plus rare, d'hyperkaliémie, en particulier en cas d'insuffisance rénale et de diabète (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).

Examens complémentaires :

· possibilité d'une élévation de l'uricémie et de la glycémie.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané :

· réactions d'hypersensibilité, essentiellement dermatologiques : purpura, éruption, très rarement nécrolyse épidermique toxique (syndrome de Lyell), syndrome Steven Johnson, réaction de photosensibilité (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).

Affections hématologiques et du système lymphatique :

· exceptionnellement, modification de la formule sanguine (leucopénie et thrombopénie)

Affections musculo-squelettiques, osseuses et systémiques

· aggravation d'un lupus érythémateux disséminé.

Affection du système nerveux

· en cas d'insuffisance hépatique, possibilité de survenue d'encéphalopathie hépatique (voir rubrique Contre-indications et rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).

Affections du rein et des voies urinaires

· exceptionnellement, lithiases urinaires contenant du triamtérène,

· très rares cas de néphrites interstitielles aiguës,

· possibilité d'une coloration bleuâtre des urines par un métabolite du triamtérène

Isobar existe aussi sous ces formes

Isobar



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.