Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ISOPRINOSINE 500 mg

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Inosine acédobène dimépranol
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Comprimé
Boîte de 40
Toutes les formes
9,65€* (remboursé à 15%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 10,47 €

Précautions d'emploi

- Le médicament devra être administré avec précaution chez les patients ayant des antécédents de goutte, d'hyperuricémie, de lithiase rénale ou chez les patients ayant une insuffisance rénale.
- Pendant la durée du traitement, l'uricémie, l'uraturie ainsi que la fonction rénale de ces patients, devront être surveillées attentivement.
- En cas de traitement prolongé, l'uricémie, l'uraturie ainsi que la fonction rénale devront être contrôlées de façon régulière, chez tous les patients.

Grossesse et allaitement

Grossesse :
L'utilisation de ce médicament est déconseillée au cours de la grossesse. En effet les données cliniques et animales sont insuffisantes et ne permettent pas de conclure.
Allaitement :
Il n'y a pas de donnée de passage du médicament dans le lait maternel. En conséquence, par mesure de prudence, l'allaitement est à éviter lors de traitement par Isoprinosine.

Comment ça marche ?

Chaque composant de ce médicament présente des propriétés pharmacologiques séparées.
ABSORPTION :
Administré par voie orale chez l'homme, l'inosine acédobène dimépranol est rapidement et complètement absorbé (> = 90%) à partir du tractus gastro-intestinal.
DISTRIBUTION :
Administré chez le singe (médicament ou ses composants), des substances radiomarquées sont retrouvées dans la plupart des tissus.
METABOLISME :
Suivant une dose orale radiomarquée de 1 g d'inosine acédobène dimépranol, chez l'homme, les taux sériques de N, N-dimetylamino-isopropanol (DIP) et p-acetomido-benzoic acid (PAcBA), sont respectivement retrouvés à 3,7 µg/ml (2 heures) et 9,4 µg/ml (1 heure).
L'inosine acédobène dimépranol combiné avec la zidovudine augmente le taux sérique de la zidovudine.
EXCRETION :
- L'excrétion urinaire des 24 heures de PAcBA et de ses métabolites principaux à l'état d'équilibre, de l'ordre de 4 g par jour, compte pour environ 85% de la dose administrée.
95% de la radioactivité urinaire liée au DIP est retrouvée soit en DIP inchangé soit en DIP N-oxyde. La demi-vie d'élimination du DIP est de 3,5 heures et celle du PAcBA est de 50 minutes.
- Suivant la prise d'un comprimé, jusqu'à 70% de l'inosine administré peut être retrouvé dans les urines sous forme d'acide urique, le reste se trouvant sous forme de métabolites normaux, xanthine et hypoxanthine.
- NB : le composé inosinique étant catabolisé par la voie de dégradation des purines vers l'acide urique, les études radiomarquées chez l'homme sont inappropriées.

Isoprinosine existe aussi sous ces formes

Isoprinosine