publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

LERCAN 20 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 30.06.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Lercanidipine
laboratoire: Pierre Fabre Medicament

Comprimé pelliculé
Boîte de 28
Toutes les formes
16,76€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 17,58 €

Précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
- Chez les patients ayant un obstacle à l'éjection du ventricule gauche (cardiomyopathie hypertrophique, sténose aortique), chez les patients ayant une maladie sinusale (en l'absence de stimulateur cardiaque), la prudence est recommandée.
- En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Ce médicament est réservé à l'adulte.
- En cas d'insuffisance cardiaque, d'altération de la fonction ventriculaire gauche, l'état hémodynamique du patient sera surveillé tout particulièrement en début de traitement.
- Il a été suggéré que certaines dihydropyridines à action brève pourraient être associées à une augmentation du risque cardiovasculaire chez les patients atteints d'insuffisance coronarienne. Bien que LERCAN ait une action prolongée, des précautions sont également requises chez ce type de patient.
- Grossesse : les études réalisées chez l'animal n'ont pas mis en évidence de risque tératogène ou foetotoxique de la lercanidipine. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la lercanidipine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse. En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser la lercanidipine pendant la grossesse.
- Associations nécessitant des précautions d'emploi : baclofène ; rifampicine ; anticonvulsivants inducteurs enzymatiques (carbamazépine, phénobarbital, phénytoïne, primidone) ; ciclosporine.

Grossesse et allaitement

Grossesse :
Les études réalisées chez l'animal n'ont pas mis en évidence de risque tératogène ou foetotoxique de la lercanidipine.
En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la lercanidipine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.
En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser la lercanidipine pendant la grossesse.
Allaitement :
Il n'y a pas de données disponibles en ce qui concerne le passage dans le lait maternel. En conséquence, par mesure de précaution, il convient d'éviter, si cela est possible, de l'administrer chez la femme qui allaite.

Comment ça marche ?

LERCAN est complètement absorbé après administration orale et les pics plasmatiques, apparaissent 1,5 à 3 heures environ après la prise médicamenteuse.
La biodisponibilité absolue du LERCAN administré par voie orale est relativement faible en raison d'un métabolisme de premier passage élevé.
La biodisponibilité de la lercanidipine est de l'ordre de 10%.
La distribution tissulaire est rapide et généralisée.
La métabolisation de la lercanidipine est importante et implique le cytochrome P450, au niveau des iso-enzymes CYP 3A4. Certains inhibiteurs du CYP 3A4 pourraient modifier les concentrations plasmatiques de la lercanidipine mais le retentissement clinique est improbable.
Le taux de fixation de la lercanidipine aux protéines sériques est supérieur à 98%.
La teneur en protéines plasmatiques étant réduite chez les patients souffrant d'une insuffisance hépatique ou rénale sévère, la fraction libre du médicament peut être augmentée dans ces cas.
La fixation de la lercanidipine aux membranes lipidiques est élevée.
L'élimination se produit essentiellement par biotransformation.
La demi-vie d'élimination est de 8 à 10 heures. Aucune accumulation n'a été observée à la suite d'une administration répétée.
L'administration de LERCAN par voie orale conduit à des concentrations plasmatiques de lercanidipine qui ne sont pas directement proportionnelles à la dose (cinétique non linéaire). Il existe une saturation progressive du métabolisme de premier passage. En conséquence, la biodisponibilité augmente avec la dose.
La biodisponibilité de la lercanidipine administrée par voie orale est quadruplée lorsque LERCAN est ingéré dans les 2 heures qui suivent un repas riche en lipides. En conséquence, LERCAN doit être pris avant les repas.
Chez les patients âgés et chez ceux atteints d'une insuffisance rénale et/ou hépatique légère à modérée, le comportement pharmacocinétique de la lercanidipine s'est avéré similaire à celui qui a été observé pour l'ensemble de la population de patients étudiés ; ceux atteints d'insuffisance rénale sévère dont la clairance de la créatinine est < 10 ml/min ou les patients sous dialyse avaient des concentrations du médicament plus élevées (environ 70%). Chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère, la biodisponibilité systémique de la lercanidipine devrait être augmentée, étant donné que le médicament est essentiellement métabolisé par le foie.