Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

MEDIATOR 150 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 04.12.2009

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Benfluorex
laboratoire: Servier

Comprimé enrobé
Boîte de 100
Toutes les formes

Précautions d'emploi

Les troubles métaboliques relevant d'un traitement par Médiator sont essentiellement observés chez l'adulte. La prescription de Médiator  n'est donc pas justifiée chez l'enfant.

Si, après une période d'administration de quelques mois (3 à 6 mois), une diminution satisfaisante des concentrations sériques de glucose n'est pas obtenue, des moyens thérapeutiques complémentaires ou différents doivent être envisagés.

L'attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.

En raison de la présence de saccharose, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.

Grossesse et allaitement

Grossesse

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances  responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.

En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du benfluorex lorsqu'il est administré pendant la grossesse.

En conséquence, par mesure de prudence, il est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse. En cas d'exposition fortuite, il conviendra d'interrompre ce traitement.

Allaitement

En l'absence de données sur le passage du benfluorex dans le lait maternel, ce médicament est déconseillé au cours de l'allaitement

Effet sur la conduite de véhicules

L'attention des conducteurs est attirée sur la somnolence pouvant survenir lors de l'utilisation de ce  médicament.

Comment ça marche ?

L'absorption gastro-intestinale est rapide et totale.

Après administration orale, le  pic de concentration plasmatique est maximal  entre  1 et 2 heures.

L'élimination est rapide et totale par voie urinaire. Huit  heures après l'absorption, 74 % de la dose administrée est éliminée dans les urines.

L'élimination se fait en 2 phases :

· une première phase rapide (60 % en 3 ou 4 heures) ;

· une seconde phase lente, de 36 heures environ.