Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

NP100 PREMATURES AP-HP

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Glucose, Alanine, Arginine, Acide aspartique, Cystéine, Acide glutamique (E620), Glycine, Histidine, Isoleucine, Leucine, Lysine, Méthionine, Phénylalanine, Proline, Sérine, Taurine, Thréonine, Tryptophane, Tyrosine, Valine, Chlorure de sodium, Phosphate monopotassique, Phosphate dipotassique, Gluconate de calcium (E578), Lactate de magnésium
laboratoire: Assistance Publique HP

Solution injectable pour perfusion IV
Boîte de 10 Flacons de 500 ml
Toutes les formes

Précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
- Ne pas administrer cette solution non diluée par voie intraveineuse périphérique en raison de la forte osmolarité.
- Calculer l'osmolarité de la solution (ou émulsion) finale avant administration.
- Se conformer à une vitesse de perfusion lente.
- Surveiller attentivement la perfusion, particulièrement lors de la mise en route qui sera progressive, ainsi que l'état clinique et biologique du patient.
- Utiliser avec prudence lorsqu'une restriction importante de l'apport hydrique est nécessaire : insuffisances cardiaque, respiratoire ou rénale.
- L'apparition de tout signe anormal doit faire interrompre la perfusion.
- Compte tenu du nombre de constituants de la solution, le risque d'incompatibilités physico-chimiques est important (voir instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination).
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- Ce produit ne contenant ni oligo-élément, ni vitamine, une supplémentation en oligo-éléments et vitamines est recommandée dans le cadre d'une nutrition parentérale exclusive.
- La surveillance clinique et biologique doit être renforcée en cas de :
. insuffisance hépatique sévère : risque d'apparition ou d'aggravation de troubles neurologiques en relation avec une hyperammoniémie ;
. insuffisance rénale sévère : risque d'apparition ou d'aggravation d'une acidose métabolique et d'une hyperazotémie. En cas d'insuffisance rénale, adapter l'apport azoté aux capacités d'épuration rénale du patient.
. acidose métabolique : l'administration d'hydrates de carbone est déconseillée en cas d'acidose lactique ;
. diabète : surveiller la glycémie, la glycosurie, l'acétonurie et ajuster éventuellement la posologie d'insuline ;
. hyperkaliémie ;
. troubles du métabolisme des acides aminés.
- L'administration intraveineuse d'acides aminés est accompagnée d'une augmentation de l'excrétion urinaire du cuivre et surtout du zinc, ce qui doit être pris en compte dans la dose des oligo-éléments administrés, particulièrement en cas de nutrition parentérale à long terme.
- En cas de supplémentation, les ajouts doivent être effectués dans des conditions d'asepsie stricte, avec des spécialités dont la compatibilité a été testée ; les ajouts sont à réaliser, si possible, sous hotte à flux laminaire.

Interactions avec d'autres médicaments

- Cette solution d'acides aminés et d'électrolytes ne doit pas être supplémentée si la validité de l'association et la stabilité du mélange final n'ont pas été vérifiées au préalable.
- En particulier, l'ajout d'une émulsion lipidique ne doit pas être effectué ni directement dans le flacon ni dans la tubulure ni dans la lumière du cathéter, en raison du risque de déstabilisation de l'émulsion lipidique par les cations divalents contenus dans la solution.

Np100 Prematures AP-HP existe aussi sous ces formes

Np100 Prematures AP-HP