Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
26/10/2016

OMEPRAZOLE ZYDUS FRANCE 20 mg gÚlule gastro-rÚsistante bo¯te de 1 flacon de 14

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: [OmÚprazole, 4475],[OmÚprazole, 4475]
laboratoire: Zydus France

GÚlule gastrorÚsistante
Toutes les formes
3,69€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 4,51 €
Tous les génériques

Précautions d'emploi

En prÚsence de tout sympt¶me alarmant (tel que perte de poids importante et involontaire, vomissements rÚpÚtÚs, dysphagie, hÚmatÚmÞse ou mÚlÚna) et en cas de suspicion ou de prÚsence d'un ulcÞre gastrique, l'ÚventualitÚ d'une lÚsion maligne doit Ûtre ÚcartÚe car le traitement peut attÚnuer les sympt¶mes et retarder le diagnostic.

L'association concomitante d'atazanavir avec des inhibiteurs de la pompe Ó proton n'est pas recommandÚe (voir rubrique Interactions avec d'autres mÚdicaments et autres formes d'interactions). Si l'association de l'atazanavir avec un inhibiteur de la pompe Ó proton est jugÚe indispensable, une surveillance clinique Útroite (ex : surveillance de la charge virale) est recommandÚe associÚe Ó une augmentation de la dose de l'atazanavir Ó 400 mg avec 100 mg de ritonavir ; une dose maximale de 20 mg d'omÚprazoleá ne doit pas Ûtre dÚpassÚe.

L'omÚprazole, comme tous les mÚdicaments antisÚcrÚtoires gastriques acides, peut rÚduire l'absorption de la vitamine B12 (cyanocobalamine), en raison de l'hypo - ou achlorhydrie. Ceci devra Ûtre pris en compte lors d'un traitement au long cours chez les patients disposant de rÚserves rÚduites ou prÚsentant des facteurs de risques de diminution de l'absorption de la vitamine B12.

L'omÚprazole est un inhibiteur du CYP2C19. Au dÚbut et Ó la fin d'un traitement avec l'omÚprazole, le risque d'interactions avec les produits mÚtabolisÚs par le CYP2C19 doit Ûtre envisagÚ. Une interaction entre le clopidogrel et l'omÚprazole a ÚtÚ observÚe (voir rubrique Interactions avec d'autres mÚdicaments et autres formes d'interactions). La pertinence clinique de cette interaction est incertaine. Par prÚcaution, l'utilisation concomitante d'omÚprazole et de clopidogrel doit Ûtre dÚconseillÚe.

Certains enfants atteints d'affections chroniques peuvent nÚcessiter un traitement Ó long terme bien que cela ne soit pas recommandÚ.

Un traitement par inhibiteurs de la pompe Ó protons pourrait lÚgÞrement augmenter le risque d'infections gastrointestinales, comme une infection par Salmonella et par Campylobacter (voir rubrique PropriÚtÚs pharmacodynamiques).

Comme dans tous les traitements Ó long terme, en particulier lorsque la pÚriode de traitement est supÚrieure Ó un an, une surveillance rÚguliÞre des patients est nÚcessaire.

Ce mÚdicament contient du saccharose. Son utilisation est dÚconseillÚe chez les patients prÚsentant une intolÚrance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un dÚficit en sucrase/isomaltase.

Interactions avec d'autres médicaments

Effets de l'omÚprazole sur la pharmacocinÚtique des autres substances actives

Substances actives dont l'absorption est dÚpendante du pH

La diminution de l'aciditÚ intragastrique au cours du traitement par l'omÚprazole peut diminuer ou augmenter l'absorption des substances actives dont l'absorption est dÚpendante du pH.

Nelfinavir, atazanavir

Les concentrations plasmatiques de l'atazanavir et du nelfinavir diminuent en cas de co-administration avec l'omÚprazole.

L'administration concomitante d'omÚprazole avec le nelfinavir est contre-indiquÚe (voir rubrique Contre-indications).

L'administration concomitante d'omÚprazole (40 mg une fois par jour) a entra¯nÚ une diminution de l'exposition moyenne au nelfinavir de 40 % et une diminution de l'exposition moyenne de son mÚtabolite pharmacologiquement actif M8 de 75-90 %. L'interaction pourrait Úgalement entra¯ner une inhibition du CYP2C19.

L'administration concomitante d'omÚprazole avec l'atazanavir n'est pas recommandÚe (voir rubrique Mises en garde et prÚcautions d'emploi).

L'omÚprazole (40 mg en une prise par jour) administrÚ en association avec l'atazanavir 300 mg associÚ au ritonavir 100 mg, chez des volontaires sains, a entra¯nÚ une diminution de 75 % de l'exposition Ó l'atazanavir. L'augmentation de la posologie de l'atazanavir Ó 400 mg n'a pas compensÚ l'impact de l'omÚprazole sur l'exposition Ó l'atazanavir. L'association d'omÚprazole (20 mg une fois par jour) avec l'atazanavir 400 mg/ritonavir 100 mg chez des volontaires sains a diminuÚ approximativement de 30% l'exposition Ó l'atazanavir en comparaison Ó l'exposition observÚe avec l'atazanavir 300 mg/ ritonavir 100 mg une fois par jour.

Digoxine

Un traitement concomitant par omÚprazole (20 mg par jour) et digoxine chez des sujets sains augmente la biodisponibilitÚ de la digoxine de 10%. La toxicitÚ de la digoxine est rarement rapportÚe. Cependant, il faut Ûtre prudent chez les patients ÔgÚs lorsque l'omÚprazole est administrÚ Ó de fortes doses. La surveillance thÚrapeutique de la digoxine doit alors Ûtre renforcÚe.

Clopidogrel

Dans une Útude clinique en cross-over, ont ÚtÚ administrÚs pendant 5 jours le clopidogrel (dose de charge de 300 mg suivie de 75 mg/jour) seul ou associÚ Óá l'omÚprazole (80 mg en mÛme temps que le clopidogrel). L'exposition du mÚtabolite actif du clopidogrel a diminuÚ de 46 % (jour 1) et de 42 % (jour 5) quand le clopidogrel et l'omÚprazole ont ÚtÚ administrÚs ensemble. L'inhibition moyenne de l'agrÚgation plaquettaire (IAP) a ÚtÚ diminuÚe de 47% (24 heures) et de 30% (jour 5) quand le clopidogrel et l'omÚprazole ont ÚtÚ administrÚs ensemble. Dans une autre Útude, il a ÚtÚ montrÚ qu'administrer du clopidogrel et de l'omÚprazole Ó des moments diffÚrents n'empÛche pas leur interaction qui est vraisemblablement induite par l'effet inhibiteur de l'omÚprazole sur le CYP2C19. Des donnÚes inconsistantes sur les implications cliniques de cette interaction PK/PD en termes d'ÚvÚnements cardiovasculaires majeurs ont ÚtÚ rapportÚes dans des Útudes observationnelles et cliniques.

Autres substances actives

L'absorption du posaconazole, de l'erlotinib, du kÚtoconazole et de l'itraconazole est significativement diminuÚe et l'efficacitÚ clinique peut donc Ûtre affaiblie. L'association concomitante du posaconazole et de l'erlotinib avec l'omÚprazole doit Ûtre ÚvitÚe.

Substances actives mÚtabolisÚes par le CYP2C19

L'omÚprazole est un inhibiteur modÚrÚ du CYP2C19, principal enzyme de mÚtabolisation de l'omÚprazole. De ce fait, lors d'une administration concomitante avec des substances actives mÚtabolisÚes par le CYP2C19, la mÚtabolisation peut Ûtre diminuÚe et l'exposition systÚmique de ces substances augmentÚe. Des exemples de tels mÚdicaments sont la R-warfarine et les autres anti-vitamines K, le cilostazol, le diazÚpam et la phÚnyto´ne.

Cilostazol

L'omÚprazole administrÚ Ó la dose de 40 mg Ó des sujets sains dans une Útude en cross-over, a augmentÚ la Cmax et l'ASC pour le cilostazol de 18% et 26% respectivement, et pour l'un de ses mÚtabolites actifs de 29% et 69% respectivement.

PhÚnyto´ne

Il est recommandÚ de surveiller les concentrations plasmatiques de phÚnyto´ne durant les deux premiÞres semaines qui suivent l'initiation d'un traitement par omÚprazole. Si un ajustement de dose de phÚnyto´ne est rÚalisÚ, une surveillance et des ajustements de doses successifs peuvent Ûtre nÚcessaires jusqu'Ó la fin du traitement par omÚprazole.

MÚcanisme inconnu

Saquinavir

Il resulte de l'administration concomitante d'omÚprazole avec du saquinavir/ritonavir une augmentation des concentrations plasmatiques d'environ 70% pour le saquinavir, ceci associÚ Ó une bonne tolÚrance chez les patients infectÚs par le VIH.

Tacrolimus

L'administration concomitante d'omÚprazole augmente les concentrations sÚriques du tacrolimus. Une surveillance renforcÚe des concentrations du tacrolimus et de la fonction rÚnale (clairance de la crÚatinine) doit Ûtre rÚalisÚe ainsi qu'un ajustement du dosage du tacrolimus si nÚcessaire.

Effets des autres substances actives sur la pharmacocinÚtique de l'omÚprazole

Inhibiteurs du CYP2C19 et/ou du CYP3A4

Comme l'omÚprazole est mÚtabolisÚ par CYP2C19 et CYP3A4, des substances actives connues pour inhiber CYP2C19 ou CYP3A4 (telles que la clarithromycine et le voriconazole) peuvent conduire Ó une augmentation des taux sÚriques d'omÚprazole par diminution de sa mÚtabolisation. L'administration concomitante du voriconazole a entra¯nÚ plus d'un doublement de l'exposition Ó l'omÚprazole. L'omÚprazole Ó forte dose a ÚtÚ bien tolÚrÚ, l'ajustement des doses d'omÚprazole n'est gÚnÚralement pas nÚcessaire.á Cependant, un ajustement de dose peut Ûtre nÚcessaire chez les patients souffrant d'une insuffisance hÚpatique sÚvÞre et si un traitement Ó long terme est indiquÚ.

Inducteurs du CYP2C19 et/ou du CYP3A4

Des substances actives connues pour Ûtre inductrices du CYP2C19 ou du CYP3A4 ou des deux (comme la rifampicine et le millepertuis) peuvent entra¯ner une diminution des concentrations plasmatiques d'omÚprazole par augmentation de sa mÚtabolisation.

Grossesse et allaitement

Les rÚsultats de trois Útudes ÚpidÚmiologiques prospectives (plus de 1000 rÚsultats d'expositions) indiquent qu'il n'y a aucun effet indÚsirable de l'omÚprazole lors de la grossesse ou sur la santÚ du foetus/nouveau-nÚ. L'omÚprazole peut Ûtre utilisÚ lors de la grossesse.á

L'omÚprazole est excrÚtÚ dans le lait maternel, mais n'a probablement pas d'influence sur l'enfant s'il est utilisÚ Ó dose thÚrapeutique.

Effet sur la conduite de véhicules

Il est peu probable que l'omÚprazole affecte l'aptitude Ó conduire des vÚhicules ou Ó utiliser des machines. Des effets indÚsirables tels qu'Útourdissements et troubles visuels peuvent se produire (voir rubrique Effets indÚsirables). Si cela est le cas, les patients ne doivent pas conduire de vÚhicules automobiles ou utiliser des machines.

Comment ça marche ?

Absorption

L'omÚprazole et le magnÚsium d'omÚprazole sont instables en milieu acide, et de ce fait l'administration orale se fait sous forme de granulÚs gastro-rÚsistants en gÚlules ou comprimÚs. L'absorption de l'omÚprazole est rapide, avec un pic plasmatique survenant environ 1 Ó 2 heures aprÞs la prise. L'absorption de l'omÚprazole se situe au niveau de l'intestin grÛle et est habituellement totale en 3 Ó 6 heures. La prise concomitante d'aliments n'influence pas la biodisponibilitÚ. La disponibilitÚ systÚmique (biodisponibilitÚ) d'une dose orale unique d'omÚprazole est d'environ 40 %. AprÞs l'administration rÚpÚtÚe de doses quotidiennes uniques, la biodisponibilitÚ s'ÚlÞve jusqu'Ó environ 60 %.

Distribution

Le volume de distribution apparent chez le sujet sain est d'environ 0,3 l/kg de poids corporel. La liaison de l'omÚprazole aux protÚines plasmatiques est de 97 %.

MÚtabolisme

L'omÚprazole est totalement mÚtabolisÚ par le cytochrome P450 (CYP). La majeure partie de son mÚtabolisme est dÚpendante du polymorphisme de l'enzyme CYP2C19, responsable de la formation de l'hydroxy-omÚprazole, principal mÚtabolite plasmatique. La partie restante est dÚpendante d'une autre isoforme spÚcifique, le CYP3A4, responsable de la formation de sulfone d'omÚprazole. Du fait de la forte affinitÚ de l'omÚprazole pour le CYP2C19, il existe potentiellement une inhibition compÚtitive et des interactions mÚdicamenteuses mÚtaboliques avec d'autres substrats du CYP2C19.

En revanche, l'omÚprazole n'a pas le potentiel d'inhiber le mÚtabolisme d'autres substrats du CYP3A4 du fait de sa faible affinitÚ pour le CYP3A4. De plus, l'omÚprazole n'a pas d'effet inhibiteur sur les principales enzymes CYP.

Environ 3% de la population caucasienne et 15-20% de la population asiatique possÞdent une enzyme CYP2C19 peu fonctionnelle et sont appelÚs mÚtaboliseurs lents. Chez ces individus, le mÚtabolisme de l'omÚprazole est probablement principalement rÚalisÚ par le CYP3A4. AprÞs des administrations rÚpÚtÚes de doses journaliÞres de 20 mg d'omÚprazole, l'aire sous la courbe (ASC) moyenne a ÚtÚ de 5 Ó 10 fois supÚrieure chez les mÚtaboliseurs lents que chez les sujets ayant une enzyme CYP2C19 fonctionnelle (mÚtaboliseurs rapides). Les pics de concentrations plasmatiques moyens Útaient Úgalement de 3 Ó 5 fois plus ÚlevÚs. Ceci n'a pas d'implication sur la posologie quotidienne de l'omÚprazole.

ExcrÚtion

La demi-vie d'Úlimination plasmatique de l'omÚprazole est habituellement infÚrieure Ó 1 heure aprÞs une administration quotidienne unique et rÚpÚtÚe. L'omÚprazole est ÚliminÚ complÞtement du plasma entre 2 administrations sans tendance Ó l'accumulation pour une administration quotidienne. PrÞs de 80% de l'administration d'une dose orale d'omÚprazole est excrÚtÚ sous forme de mÚtabolites dans les urines, le reste dans les fÞces, provenant principalement de la sÚcrÚtion biliaire.

L'aire sous la courbe d'omÚprazole (ASC) augmente avec des administrations rÚpÚtÚes. Cette augmentation est dose-dÚpendante et rÚsulte en une relation non linÚaire dose - ASC aprÞs administrations rÚpÚtÚes. Cet effet temps- et dose-dÚpendant est d¹ Ó une diminution du premier passage hÚpatique et de la clairance systÚmique, probablement liÚ Ó une inhibition de l'enzyme CYP2C19 par l'omÚprazole et/ou ses mÚtabolites (ex : sulfone).

Il n'a pas ÚtÚ mis en Úvidence d'effet sur la sÚcrÚtion acide gastrique par les mÚtabolites de l'omÚprazole.

Populations spÚcifiques

Insuffisants hÚpatiques

Le mÚtabolisme de l'omÚprazole des patients prÚsentant une insuffisance hÚpatique est altÚrÚ, entra¯nant une augmentation de l'aire sous la courbe. L'omÚprazole ne montre pas de tendance Ó l'accumulation avec une seule prise par jour.

Insuffisants rÚnaux

La pharmacocinÚtique de l'omÚprazole, incluant la biodisponibilitÚ systÚmique et le taux d'Úlimination n'est pas modifiÚe chez les patients prÚsentant une insuffisance rÚnale.

Les sujets ÔgÚs

Le mÚtabolisme de l'omÚprazole est lÚgÞrement rÚduit chez le sujet ÔgÚ (75-79 ans).

Les enfants

Au cours du traitement Ó la posologie recommandÚe chez l'enfant Ó partir de 1 an, les concentrations plasmatiques ont ÚtÚ similaires Ó celles observÚes chez l'adulte. Chez les enfants de moins de 6 mois, la clairance de l'omÚprazole est faible en raison de la faible capacitÚ Ó mÚtaboliser l'omÚprazole.

Omeprazole Zydus France existe aussi sous ces formes

Omeprazole Zydus France

Voir aussi les génériques de Omeprazole Zydus France

Omeprazole Sandoz Conseil

Omeprazole Teva Conseil

Omeprazole Ranbaxy

Omeprazole Mylan Conseil

Omeprazole Zentiva Lab

Omeprazole EG

Omeprazole Mylan Pharma

Omeprazole Biogaran

Omeprazole Phr Lab

Omeprazole Ratio

Omeprazole Rpg

Omeprazole Arrow Generiques

Omeprazole Teva

Omeprazole Biogaran Conseil

Omeprazole Actavis

Omeprazole Qualimed

Omeprazole Almus

Omeprazole Gerda

Omeprazole Bouchara-Recordati

Omeprazole Zydus

Omeprazole Zentiva

Omeprazole Cristers

Omeprazole Alter

Omeprazole Sandoz

Omeprazole Nepenthes

Omeprazole Evolugen

Omediprol GÉ

Omeprazole Abbott

Omeprazole Actavis France

Omeprazole Teva Sante

Omeprazole Als

Omeprazole EG

Omeprazole Krka

Omeprazole G Gam

Omeprazole Zydus France