Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

OXYCODONE EG LP 80 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Oxycontin LP
Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Oxycodone
laboratoire: EG Labo

Comprimé pelliculé à libération prolongée
boîte de 28 plaquettes thermoformées de 1
Toutes les formes
40,25€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 41,07 €
Tous les génériques

Indication

Douleurs sévères qui ne peuvent être correctement traitées que par des analgésiques opioïdes.

OXYCODONE EG LP est indiqué chez les adultes et les adolescents âgés de 12 ans et plus.

Posologie OXYCODONE EG LP 80 mg comprimé pelliculé à libération prolongée boîte de 28 plaquettes thermoformées de 1

Douleurs sévères qui ne peuvent être correctement traitées que par des analgésiques opioïdes.

OXYCODONE EG LP est indiqué chez les adultes et les adolescents âgés de 12 ans et plus.

Contre indications

·         Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

·         Dépression respiratoire sévère avec hypoxie et/ou élévation du taux de dioxyde de carbone dans le sang (hypercapnie).

·         Bronchopneumopathie obstructive chronique sévère.

·         Coeur pulmonaire.

·         Asthme bronchique sévère.

·         Iléus paralytique.

·         Abdomen aigu, retard de la vidange gastrique

Effets indésirables Oxycodone Eg Lp

Résumé du profil de sécurité

L'oxycodone peut provoquer une dépression respiratoire, un myosis, des spasmes bronchiques et des spasmes des muscles lisses et peut supprimer le réflexe de toux.

Les effets indésirables considérés comme étant au moins potentiellement liés au traitement sont énumérés par classe de systèmes d'organes et par fréquence absolue. Les fréquences sont définies comme suit :

Très fréquent (≥ 1/10)

Fréquent (≥ 1/100 à < 1/10)

Peu fréquent (≥ 1/1000 à < 1/100)

Rare (≥ 1/10 000 à < 1/1000)

Très rare (< 1/10 000)

Fréquence indéterminée (ne peut être estimé à partir des données disponibles).

 

Très fréquent

(≥1/10)

Fréquent

(≥1/100, <1/10)

Peu fréquent

(≥1/1 000, <1/100)

Rare

(≥1/10 000, <1/1 000)

Très rare

(<1/10 000)

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

Affections du système immunitaire :

 

 

Hypersensibilité

 

 

Réactions anaphylactiques

Affections hématologiques et du système lymphatique :

 

 

 

Lymphadénopathie

 

 

Affections endocriniennes :

 

 

Syndrome de sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique

 

 

 

Troubles du métabolisme et de la nutrition :

 

Anorexie ; baisse de l'appétit

Déshydratation

 

 

 

Affections psychiatriques :

 

Divers effets indésirables psychologiques notamment des changements d'humeur (par ex. anxiété, dépression) ; modifications de l'activité (principalement une suppression parfois associée à une léthargie, occasionnellement une augmentation accompagnée de nervosité et d'insomnie) et des modifications des performances cognitives (pensée anormale, confusion, cas isolés de troubles du langage)

Modifications de la perception telle que dépersonnalisation ; hallucinations ; labilité altérée ; hyperacousie ; humeur euphorique ; agitation ; baisse de la libido ; dépendance médicamenteuse (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi)

 

 

Agressivité

Affections du système nerveux :

Somnolence ; vertiges ; céphalées

Asthénie ; tremblements

Tonus musculaire plus élevé ou plus faible ; amnésie ; convulsions ; hypertonie ; contractions musculaires involontaires ; hypoesthésie ; troubles du langage ; syncope ; paresthésie ; dysgueusie ; troubles de la coordination

Crises d'épilepsie, notamment chez les patients épileptiques ou les patients ayant une tendance aux convulsions ; spasmes musculaires

 

Hyperalgésie

Affections oculaires :

 

 

Trouble du larmoiement ; altération de la vision ; myosis

 

 

 

Affections de l'oreille et du labyrinthe :

 

 

Vertige, acouphènes

 

 

 

Affections cardiaques :

 

 

Tachycardie supraventriculaire, palpitations (dans un contexte de syndrome de sevrage)

 

 

 

Affections vasculaires :

 

 

Vasodilatation

Hypotension ; hypotension orthostatique.

 

 

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales :

 

Dyspnée, bronchospasme

Dépression respiratoire ; augmentation de la toux ; pharyngite ; rhinite ; modifications de la voix

 

 

 

Affections gastro-intestinales :

Constipation ; nausées ; vomissements

Sécheresse buccale, accompagnée dans de rares cas de soif et de difficulté à avaler ; affections gastro-intestinales telles que douleurs abdominales ; diarrhée ; dyspepsie

Ulcères de la bouche ; gingivite ; stomatite ; flatulence ; éructation ; dysphagie ; iléus

Saignement des gencives ; augmentation de l'appétit ; selles noires ; tâches et atteintes dentaires

 

Caries dentaires

Affections hépatobiliaires :

 

 

Augmentation des enzymes hépatiques

 

 

Cholestase ; colique biliaire

Affections de la peau et du tissu sous-cutané :

Prurit

Éruptions cutanées notamment rougeurs ; hyperhidrose ; dans de rares cas, augmentation de la photosensibilité ; cas isolés d'urticaire ou de dermatite exfoliante

Sécheresse cutanée

Herpès, urticaire

 

 

Affections du rein et des voies urinaires :

 

Troubles de la miction (augmentation de l'envie d'uriner)

Rétention urinaire

 

 

 

Affections des organes de reproduction et du sein :

 

 

Dysfonction érectile, impuissance

 

 

Aménorrhée

Troubles généraux et anomalies au site d'administration :

 

Asthénie

Blessures accidentelles ; douleur (par ex. douleurs dans la poitrine) ; malaise ; oedème ; oedème périphérique ; migraine ; dépendance physique avec symptômes de sevrage ; accoutumance au médicament ; réactions allergiques ; frissons ; soif.

Variations du poids (augmentation ou baisse) ; cellulite

 

 

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.

Oxycodone Eg Lp existe aussi sous ces formes

Oxycodone Eg Lp

Voir aussi les génériques de Oxycontin LP

Oxycodone Mylan Lp

Oxycodone Eg Lp