publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PARACETAMOL ARROW 1 g

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Paracétamol
laboratoire: Arrow Generiques

Comprimé effervescent sécable
Tube de 8
Toutes les formes
1,12€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 1,94 €

Indication

Traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.

Posologie PARACETAMOL ARROW 1 g Comprimé effervescent sécable Tube de 8

Posologie :
Cette présentation est réservée à l'adulte et à l'enfant dont le poids est supérieur à 50 kg (à partir de 15 ans environ).
- La posologie unitaire usuelle est de 1/2 à 1 comprimé à 1 g par prise, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 heures minimum.
- Il n'est généralement pas nécessaire de dépasser 3 g de paracétamol par jour, soit 3 comprimés par jour.
- Cependant, en cas de douleurs plus intenses, la posologie maximale peut être augmentée jusqu'à 4 g (4 comprimés) par jour. Toujours respecter un intervalle de 4 heures entre les prises.
- Doses maximales recommandées voir mises en garde.
Mode d'administration :
Voie orale.
Laisser dissoudre complètement le comprimé dans un verre d'eau.
Fréquence d'administration :
Les prises systématiques permettent d'éviter les oscillations de douleur ou de fièvre, elles doivent être espacées de 4 heures minimum.
Insuffisance rénale :
En cas d'insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml/min), l'intervalle entre 2 prises sera au minimum de 8 heures. La dose de paracétamol ne devra pas dépasser 3 g par jour soit 3 comprimés.

Contre indications

- Allergie connue au paracétamol et/ou aux autres composants du produit.
- Insuffisance hépatocellulaire.
- En raison de la présence de sorbitol, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose.

Effets indésirables Paracetamol Arrow

- Quelques rares réactions d'hypersensibilité à type de choc anaphylactique, oedème de Quincke, érythème, urticaire, rash cutané ont été rapportées. Leur survenue impose l'arrêt définitif de ce médicament et des médicaments apparentés.
- De très exceptionnels cas de thrombopénies ont été signalés.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.