publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PENICILLINE G PANPHARMA 5 MUI

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Benzylpénicilline sodique
laboratoire: Panpharma

Poudre pour usage parentéral
Boîte de 25 Flacons de 5 MUI
Toutes les formes

Indication

Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la benzylpénicilline sodique.

Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.

Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles, notamment dans leurs manifestations:

· respiratoires,

· ORL et stomatologiques,

· cutanées,

· rénales, urogénitales,

· gynécologiques,

· digestives et biliaires,

· méningées,

· septicémiques (éventuellement en polythérapie),

· gangrène gazeuse.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie PENICILLINE G PANPHARMA 5 MUI Poudre pour usage parentéral Boîte de 25 Flacons de 5 MUI

Posologie

Adulte: 3 à 6 millions d'UI/jour par voie IM ou IV

Enfant et nourrisson: 50 000 à 100 000 UI /kg/jour par voie IM ou IV.

De plus fortes doses peuvent être apportées par perfusion, en particulier en cas d'endocardite.

Ne pas dépasser:

· chez l'adulte: 50 millions d'UI/jour

· chez l'enfant et nourrisson: 20 millions d'UI/jour.

Mode d'administration

Voie IM, voie IV lente ou perfusion.

Contre indications

Allergie connue aux antibiotiques du groupe des bêta-lactamines (pénicillines, céphalosporines).

Effets indésirables Penicilline G Panpharma

· Manifestation allergiques: fièvre, urticaire, éosinophilie, rarement oedème de Quincke, exceptionnellement choc anaphylactique.

· L'administration de fortes posologies de bêta-lactamines, en particulier chez l'insuffisant rénal, peut entraîner des encéphalopathies métaboliques (troubles de la conscience, mouvements anormaux, crises convulsives).

· Des états de mal convulsif sont possibles lorsque des doses élevées sont utilisées (50 Millions d'U.I), de même lorsque des injections intraveineuses de plus de 5 Millions d'Unités sont effectuées rapidement.

· De fortes posologies peuvent également entraîner des surcharges sodées indésirables chez l'insuffisant cardiaque ou rénal.

· Il a été observé de rares cas d'augmentation des transaminases (ASAT, ALAT).

· Réactions hématologiques réversibles: de rares cas d'anémie, de thrombopénie ou de leucopénie ont été observés lors d'administration de fortes doses par voie IV.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.