publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PEPDINE 40 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 08.06.2011

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Famotidine
laboratoire: Msd Chibret

Comprimé pelliculé
Boîte de 15
Toutes les formes
18,72€* (remboursé à 15%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 19,54 €

Indication

- Ulcère duodénal.
- Ulcère gastrique bénin.
- Oesophagite par reflux gastro-oesophagien.
- Syndrome de Zollinger-Ellison.

Posologie PEPDINE 40 mg Comprimé pelliculé Boîte de 15

- Ulcère gastroduodénal :
40 mg par jour, le soir, pendant 4 à 8 semaines.
- Oesophagite par reflux gastro-oesophagien de grade III et IV :
40 mg, 2 fois par jour pendant 4 à 8 semaines.
- Syndrome de Zollinger-Ellison :
La dose initiale recommandée est de 20 mg de famotidine toutes les 6 heures. La dose doit être adaptée individuellement et le traitement poursuivi aussi longtemps que nécessaire cliniquement.
- Chez l'insuffisant rénal sévère :
Chez l'insuffisant rénal sévère dont la clairance de la créatinine est inférieure ou égale à 30 ml/mn, la dose doit être réduite à 20 mg pris le soir (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à l'un des constituants de ce médicament.
- La tolérance et l'efficacité de la famotidine n'ont pas été étudiées chez l'enfant.
DECONSEILLE :
Allaitement : le passage dans le lait maternel des antihistaminiques H2 est documenté, avec un rapport de concentrations lait/plasma élevé mais les doses ingérées par l'enfant restent faibles (environ 1% de la dose maternelle). Néanmoins, seules des données cinétiques sont disponibles. La tolérance chez l'enfant en cas de traitement maternel, a fortiori s'il est prolongé ou à doses élevées, n'est pas connue. En conséquence, par mesure de précaution, il convient d'éviter ce médicament au cours de l'allaitement.

Effets indésirables Pepdine

Ont été rapportés :
- rarement : céphalées, vertiges, constipation et diarrhée ;
- encore plus rarement : sécheresse de la bouche, nausée et/ou vomissements, gêne ou ballonnement abdominal, anorexie, fatigabilité, rash, prurit, urticaire, anomalies des enzymes hépatiques, ictère cholestatique, anaphylaxie, oedème angioneurotique, arthralgies, troubles du goût ;
- très rares cas d'agranulocytose, pancytopénie, leucopénie, neutropénie et thrombopénie ;
- très exceptionnellement : syndrome de Stevens-Johnson/syndrome de Lyell, trouble de la conduction auriculoventriculaire surtout pour la voie intraveineuse, hallucinations, confusion, convulsions.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.