publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

POLYIONIQUE G5 MACO PHARMA Solution pour perfusion Poche (PVC) + matériel de perfusion Macoperf de 250 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 30.09.2008

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Glucose, Sodium chlorure, Potassium chlorure (E508)
laboratoire: Maco Pharma

Solution injectable pour perfusion IV
Toutes les formes

Indication

Ce médicament est indiqué dans les situations suivantes :
- états de déshydratation,
- équilibration hydro-électrolytique,
- apport calorique glucidique.

Posologie POLYIONIQUE G5 MACO PHARMA Solution pour perfusion Poche (PVC) + matériel de perfusion Macoperf de 250 ml

Posologie :
La posologie usuelle est de 30 à 40 ml/kg/24 heures.
Elle est à adapter aux besoins du malade, en fonction de l'état clinique, l'âge, le poids et en fonction des résultats des examens ioniques sanguins et urinaires.
Mode d'administration :
Voie veineuse périphérique, en perfusion lente dans un gros vaisseau, dans des conditions rigoureuses d'asepsie.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
- rétention hydrosodée et notamment : hyperhydratation à prédominance extracellulaire, insuffisance cardiaque décompensée ;
- insuffisance respiratoire sévère ;
- hyperkaliémie.
L'utilisation de ce médicament est contre-indiquée en association avec les diurétiques hyperkaliémiants seuls ou associés (amiloride, canrénoate de potassium, spironolactone, triamtérène).
Cette solution ne doit pas être injectée par voie intramusculaire.
DECONSEILLE :
L'utilisation de ce médicament est déconseillée en association avec : les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) et, par extrapolation, avec les antagonistes des récepteurs de l'angiotensine Il, le tacrolimus (voir interactions).

Effets indésirables Polyionique G5 Maco Pharma

- Des effets indésirables potentiels peuvent apparaître en cas d'insuffisance rénale sévère, de surdosage ou de débit d'administration trop rapide.
- Risque d'oedème dû à une surcharge hydrosodée.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.