publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PRESSICAINE FLUID 12,5 g/100 mL

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 03.01.2013

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Lidocaïne
laboratoire: Dentsply

Solution pour usage dentaire
Flacon pulvérisateur de 40 ml
Toutes les formes

Indication

- Anesthésie locale de surface lors :
. d'anesthésie d'infiltration,
. de taille et pose de couronnes et pilier de bridge,
. de détartrage juxta-gingival et sous-gingival.
- Abolition du réflexe nauséeux lors d'une prise d'empreintes.

Posologie PRESSICAINE FLUID 12,5 g/100 mL Solution pour usage dentaire Flacon pulvérisateur de 40 ml

Usage local strict.

Voie gingivale.

Usage de la solution en flacon :

L'application de la solution s'effectue sur une muqueuse préalablement séchée.

La solution est appliquée pendant 30 secondes au niveau de la muqueuse au moyen d'une boulette de coton imprégnée de 1 à 2 gouttes de solution, juste avant l'intervention.

Ne pas dépasser 20 gouttes par séance.

Usage de la solution en flacon pulvérisateur :

Placer l'extrémité de l'embout diffuseur à 2 à 4 cm de la région à anesthésier. Presser sur la pompe doseuse en dirigeant le jet sur la région de la muqueuse à anesthésier.

Pour limiter le réflexe nauséeux, pulvériser une ou plusieurs doses de solution en direction du palais.

Ne pas dépasser la dose totale de 20 pulvérisations.

Contre indications

Hypersensibilité à l'un des constituants de la formule, en particulier à la lidocaïne ou aux anesthésiques locaux.

Flacon pulvérisateur :

Ne pas utiliser en pulvérisations chez l'enfant de moins de 6 ans : risque de fausse route.

Effets indésirables Pressicaine Fluid

- Risques d'allergies.
- Des réactions toxiques, témoignant d'une concentration anormalement élevée d'anesthésique local dans le sang, peuvent apparaître, soit immédiatement par passage intraveineux accidentel, soit plus tardivement par surdosage vrai dû à l'utilisation d'une trop grande quantité d'anesthésique :
. système nerveux central : nervosité, agitation, bâillements, tremblements, appréhension, nystagmus, logorrhée, céphalées, nausées, bourdonnements d'oreille. Ces signes, lorsqu'ils apparaissent, appellent des mesures correctives rapides visant à prévenir une aggravation éventuelle.
. système respiratoire : tachypnée puis bradypnée, pouvant conduire à l'apnée.
. système cardiovasculaire : diminution de la force contractile du myocarde, baisse du débit cardiaque et chute de tension artérielle.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.