publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

PROGESTERONE-RETARD PHARLON 250 mg/1 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 07.03.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gynécologie
principes actifs: Hydroxyprogestérone caproate
laboratoire: Schering S.A

Solution injectable IM
Boîte de 3 Ampoules de 1 ml
Toutes les formes
4,69€* (remboursé à 35%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 5,51 €

Précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
Réservé à l'adulte.
- L'utilisation de ce médicament doit être réservée aux cas où la sécrétion du corps jaune est insuffisante.
En effet, plus de la moitié des avortements spontanés précoces sont dus à des anomalies chromosomiques et l'emploi de ce traitement ne ferait que retarder l'expulsion d'un oeuf mort.
- L'utilisation de ce médicament est déconseillée à partir de la 36ème semaine de grossesse, en raison de la possibilité d'aménorrhée ou de métrorragies du post-partum.

Grossesse et allaitement

Grossesse :
Les résultats de nombreuses études épidémiologiques permettent d'écarter, à ce jour, un risque malformatif (urogénital ou autre) des progestatifs administrés au début de la grossesse alors que celle-ci n'est pas connue.
Les risques portant sur la différenciation sexuelle du foetus (en particulier féminin), risques décrits avec d'anciens progestatifs très androgénomimétiques, n'ont pas lieu d'être extrapolés aux progestatifs récents, nettement moins androgénomimétiques (comme celui qui est utilisé dans cette spécialité).
Allaitement :
La prise de ce médicament est déconseillée pendant l'allaitement, en raison du passage du caproate d'hydroxyprogestérone dans le lait maternel.

Comment ça marche ?

Le principal métabolite est le prégnanetriol et la biotransformation n'induit pas la formation de prégnanediol.
Le principe actif est totalement biodisponible. La substance est présente dans le plasma dès la 2ème heure pour atteindre un maximum le 2ème jour (180 ng/ml-420 nmol/L).
La résorption est lente. Le taux plasmatique est suffisant pour maintenir l'activité thérapeutique pendant 7 jours au moins.
L'élimination se fait de manière prépondérante par les fèces (57%). Le caproate d'hydroxyprogestérone est éliminé en totalité sous forme de métabolites en 30 jours.