publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

RINGER LACTATE PH.CENT. ARMEES

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Chlorure de sodium, Chlorure de potassium (E508), Chlorure de calcium, Lactate de sodium (E325)
laboratoire: Pharmacie Centrale Armees

Solution injectable pour perfusion IV
Boîte de 20 Poches (PVC) avec embout DAT de 250 ml
Toutes les formes

Précautions d'emploi

MISES EN GARDE :
CETTE SOLUTION NE DOIT PAS ETRE INJECTEE PAR VOIE INTRAMUSCULAIRE.
- Se conformer à une vitesse de perfusion lente. L'apparition de tout signe anormal doit faire interrompre la perfusion.
- Risque de complications liées au volume de solution et à la quantité d'électrolytes que l'on administre.
- Risque de surcharge du système cardiovasculaire avec oedème pulmonaire, surtout chez les sujets prédisposés.
- La perfusion de solution Ringer lactate peut entraîner une alcalose métabolique en raison de la présence d'ions lactates.
- Chez le sujet insuffisant hépatocellulaire, la solution de Ringer lactate peut ne pas produire son action alcalinisante, le métabolisme du lactate pouvant être altéré.
- En cas de transfusion sanguine concomitante et en raison de la présence de calcium, la solution de Ringer lactate ne doit pas être administrée dans le même nécessaire à perfusion en raison du risque de coagulation.
- Se reporter au chapitre propriétés pharmacologiques.
PRECAUTIONS D'EMPLOI :
- L'utilisation de cette solution nécessite une surveillance de l'état clinique et biologique du patient (ionogrammes sanguin et urinaire), tout particulièrement dans les cas suivants :
. insuffisance cardiaque congestive,
. insuffisance rénale sévère,
. oedèmes avec rétention sodée.
- Cette solution, contenant du potassium, la kaliémie devra être particulièrement surveillée chez les sujets ayant un risque d'hyperkaliémie, par exemple en cas d'insuffisance rénale chronique.
- Incompatibilités physico-chimiques :
. Il incombe au médecin de juger de l'incompatibilité d'une médication additive vis-à-vis de la solution de Ringer lactate, en contrôlant un éventuel changement de couleur et/ou une éventuelle formation de précipité, de complexe insoluble ou de cristaux.
. Il existe une incompatibilité physico-chimique avec certains antibiotiques s'ils sont administrés par voie intraveineuse (chlortétracycline, amphotéricine B, oxytétracycline).
. Avant adjonction d'un médicament, vérifier si la zone de pH pour laquelle il est efficace correspond à celle de la solution de Ringer lactate.
Se référer également à la notice accompagnant le médicament à ajouter.
. Lorsqu'un médicament est ajouté à la solution de Ringer lactate, le mélange doit être administré immédiatement.

Interactions avec d'autres médicaments

INTERACTIONS LIEES A LA PRESENCE DE CALCIUM :
ASSOCIATIONS CONTRE-INDIQUEES :
digitaliques : troubles du rythme cardiaque graves voire mortels surtout s'il existe une hypokaliémie.
ASSOCIATIONS A PRENDRE EN COMPTE :
diurétiques thiazidiques : risque d'hypercalcémie par diminution de l'élimination urinaire du calcium.
INTERACTIONS LIEES A LA PRESENCE DE POTASSIUM :
ASSOCIATIONS CONTRE-INDIQUEES :
diurétiques hyperkaliémiants (amiloride, spironolactone, triamtérène seuls ou associés) : hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénal (addition des effets hyperkaliémiants).
ASSOCIATIONS DECONSEILLEES :
- inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) et par extrapolation, antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II : hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénal (addition des effets hyperkaliémiants).
- tacrolimus : hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l'insuffisant rénal (addition des effets hyperkaliémiants).

Grossesse et allaitement

Cette solution peut être utilisée pendant la grossesse ou l'allaitement si besoin.

Comment ça marche ?

Cette solution diffuse dans le secteur extracellulaire dont le volume est augmenté d'autant.
L'ion lactate est rapidement métabolisé par le foie où il est converti en pyruvate, utilisé dans le cycle de Krebs avec production de bicarbonate.