Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

SANMIGRAN 0,5 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Pizotifène
laboratoire: Novartis Pharma SA

Comprimé enrobé
Boîte de 50
Toutes les formes
5,65€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 6,47 €

Précautions d'emploi

L'absorption d'alcool est fortement déconseillée pendant la durée du traitement.

Des crises d'épilepsies ont été observées chez les patients épileptiques. Le pizotifène doit être utilisé avec précaution chez ce type de patient.

En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.

En raison de la présence de saccharose, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.

Interactions avec d'autres médicaments

Associations déconseillées

+ Alcool

Majoration par l'alcool de l'effet sédatif du pizotifène. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuse la conduite des véhicules et l'utilisation des machines.

Eviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.

Associations à prendre en compte

+ Atropine et autres substances atropiniques: antidépresseurs imipraminiques, antiparkinsoniens anticholinergiques, antispasmodiques atropiniques, disopyramide, neuroleptiques phénothiaziniques.

Addition des effets indésirables atropiniques à type de rétention urinaire, constipation, sécheresse de la bouche.

+ Autres dépresseurs du système nerveux central: barbituriques, benzodiazépines, clonidine et apparentés, hypnotiques, dérivés morphiniques (analgésiques et antitussifs), neuroleptiques, anxiolytiques autres que benzodiazépines.

Majoration de la dépression centrale, pouvant avoir des conséquences importantes, notamment en cas de conduite automobile ou d'utilisation de machines.

Grossesse et allaitement

Grossesse

· Chez l'animal, les études expérimentales n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène.

· Dans l'espèce humaine, le risque tératogène du pizotifène n'est pas évalué. En conséquence, l'utilisation de ce médicament est déconseillée au cours du premier trimestre de la grossesse.

Allaitement

Dans l'espèce humaine, étant donné l'absence d'études expérimentales, l'utilisation du pizotifène est déconseillée pendant l'allaitement.

Effet sur la conduite de véhicules

Le pizotifène peut provoquer une sédation, somnolence et sensations vertigineuses.

La prise de ce médicament peut, dans certains cas, remettre en cause l'aptitude à la conduite de véhicules et à l'utilisation de machines et nécessite l'avis du prescripteur.

Comment ça marche ?

Absorption

L'absorption du pizotifène par voie orale est rapide et quasiment complète. Sa biodisponibilité absolue est d'environ 78 %. Les concentrations plasmatiques maximales sont atteintes en moyenne 5 heures après l'administration d'une dose orale unique de 2 mg.

Distribution

Le pizotifène se fixe fortement aux protéines plasmatiques circulantes (environ 91 %). Il diffuse largement dans le compartiment extra-vasculaire. Son volume apparent de distribution chez l'homme est d'environ 833 litres.

Bio-transformation

Le pizotifène est très largement métabolisé. La glucuro-conjugaison est la voie principale de bio-transformation et le métabolite principal est le N-glucuroconjugé. Il représente plus de la moitié de la radioactivité circulante et de 60-70 % de la radioactivité éliminée dans les urines.

Excrétion

Environ 18 % de la dose administrée par voie orale est retrouvée dans les fèces sous forme de pizotifène inchangé. Au niveau urinaire, moins de 1 % de la dose ingérée est excrétée sous forme inchangée et environ 55 % sous forme de métabolites.

La demi-vie d'élimination du pizotifène est d'environ 23 heures.

Groupes particuliers de patients

La pharmacocinétique du pizotifène chez le sujet âgé, insuffisant hépatique et rénale n'a pas été explorée.

Compte-tenu de l'élimination rénale prédominante de ce produit, une adaptation de la posologie peut s'avérer nécessaire chez le patient insuffisant rénal.