publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

SEDASPIR

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Antalgiques
principes actifs: Associations opiacées
laboratoire: Bride

Comprimé
boîte de 2 tubes de 10
Toutes les formes

Indication

Traitement symptomatique des douleurs d'intensité modérée à intense et/ou ne répondant pas à l'utilisation d'antalgiques périphériques utilisés seuls.

Posologie SEDASPIR comprimé boîte de 2 tubes de 10

Traitement symptomatique des douleurs d'intensité modérée à intense et/ou ne répondant pas à l'utilisation d'antalgiques périphériques utilisés seuls.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament ne doit JAMAIS être utilisé dans les cas suivants :
- hypersensibilité à l'un des constituants et aux substances d'activité proche : notamment anti-inflammatoires non stéroïdiens,
- la survenue de crise d'asthme chez certains sujets peut être liée à une hypersensibilité aux anti-inflammatoires non stéroïdiens ou à l'aspirine. Dans ce cas ce médicament est contre-indiqué,
- ulcère gastroduodénal en évolution,
- risque hémorragique,
- insuffisance hépatocellulaire,
- toute maladie hémorragique acquise ou constitutionnelle,
- insuffisance respiratoire quel que soit son degré, en raison de l'effet dépresseur de la codéine sur les centres respiratoires,
- enfant de moins de 15 ans,
- à partir du 6ème mois de grossesse : l'aspirine à doses antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires (> = 500 mg/prise et par jour), comme tous les inhibiteurs de synthèse des prostaglandines, peut exposer le foetus à une toxicité cardiopulmonaire avec fermeture prématurée du canal artériel et hypertension pulmonaire, un dysfonctionnement rénal pouvant aller jusqu'à l'insuffisance rénale avec oligohydramnios ; la mère et l'enfant, en fin de grossesse, à un allongement du temps de saignement. Cet effet anti-agrégant peut se manifester même à très faibles doses. En conséquence, à partir du 6ème mois de la grossesse, ce médicament est contre-indiqué.
- au cours de l'allaitement : la codéine passe dans le lait maternel ; quelques cas d'hypotonie et de pauses respiratoires ont été décrits chez des nourrissons après ingestion par les mères, de codéine à des doses suprathérapeutiques. En cas d'allaitement, la prise de ce médicament est contre-indiquée.
- association (voir interactions) :
. avec le méthotrexate à des doses supérieures ou égales à 15 mg par semaine,
. avec les anticoagulants oraux lorsque les salicylés sont utilisés à fortes doses (> 3 g/j chez l'adulte),
. avec les agonistes-antagonistes morphiniques (buprénorphine, nalbuphine, pentazocine).
DECONSEILLE :
Ce médicament NE DOIT GENERALEMENT PAS ETRE UTILISE, en association avec (voir interactions) :
- l'enoxacine,
- l'alcool et les médicaments contenant de l'alcool,
- les autres AINS lorsque les salicylés sont utilisés à fortes doses (> 3 g/j chez l'adulte),
- les anticoagulants oraux lorsque les salicylés sont utilisés à faibles doses (< 3 g/j chez l'adulte),
- les héparines par voie parentérale,
- la ticlopidine,
- les uricosuriques.
L'aspirine est déconseillée en cas de goutte.

Alerte ANSM du 12/05/2015 :

Le CMDh a également approuvé la recommandation du PRAC de contre-indiquer la codéine chez les patients connus comme étant des métaboliseurs ultrarapides des substrats du CYP2D6. Par ailleurs, le CMDh recommande d'étendre la contre-indication au cours de l’allaitement à toutes les spécialités contenant de la codéine indiquées chez l'adulte, quelle que soit l'indication.

Dans l’attente de la modification des AMM concernées, l’ANSM recommande de prendre en compte dès à présent ces restrictions d’utilisation.




Effets indésirables Sedaspir

Liés à l'aspirine :
-
Effets sur le système nerveux central :
. bourdonnements d'oreille,
. sensation de baisse de l'acuité auditive,
. céphalées
qui sont habituellement la marque d'un surdosage.
- Effets gastro-intestinaux :
. ulcères gastriques,
. hémorragies digestives patentes (hématémèse, melaena...) ou occultes, responsables d'une anémie ferriprive. Ces hémorragies sont d'autant plus fréquentes que la posologie utilisée est plus élevée.
- Effets hématologiques : syndromes hémorragiques (épistaxis, gingivorragies, purpura...) avec augmentation du temps de saignement. Cette action persiste 4 à 8 jours après l'arrêt de l'aspirine. Elle peut créer un risque hémorragique en cas d'intervention chirurgicale.
- Réactions d'hypersensibilité : accidents de sensibilisation : oedème de Quincke, urticaire, asthme, accidents anaphylactiques.
- Autres : douleurs abdominales.
Liés à la codéine :
- Aux doses thérapeutiques, les effets indésirables de la codéine sont comparables à ceux des autres opiacés mais ils sont plus rares et plus modérés.
Possibilité de :
. constipation, nausées, vomissements,
. somnolence, états vertigineux,
. réactions cutanées allergiques,
. bronchospasme, dépression respiratoire (voir contre-indications).
- Aux doses suprathérapeutiques : il existe un risque de dépendance et de syndrome de sevrage à l'arrêt brutal, qui peut être observé chez l'utilisateur et le nouveau-né de mère intoxiquée à la codéine.
Liés à la caféine :
Possibilité d'excitation, d'insomnie, de palpitations.

Sedaspir existe aussi sous ces formes

Sedaspir



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.