publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

SEPTIDOSE 0,05 %

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Chlorhexidine AQ Ster Gilbert
Classe thérapeutique: Dermatologie
principes actifs: Chlorhexidine
laboratoire: Neitum

Solution pour application locale
Boîte de 20 Récipients unidoses de 15 ml
Toutes les formes
1,98€* (remboursé à 15%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2,80 €
Tous les génériques

Précautions d'emploi

Mises en garde :

Usage externe exclusivement.

Risque de sensibilisation à la chlorhexidine.

Bien que la résorption transcutanée de la chlorhexidine soit très faible, le risque de passage systémique ne peut être exclu.

Ces effets systémiques pourraient être favorisés par la répétition des applications, par l'utilisation sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau lésée (notamment brûlée), une muqueuse, une peau de prématuré ou de nourrisson (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches au niveau du siège).

Cette spécialité ne peut être utilisée pour la définfection du matériel médico-chirurgical ni pour l'antisepsie de la peau saine avant acte chirurgical (antisepsie du champ opératoire et antisepsie des zones de ponctions, d'injections ou de transfusions).

Dès l'ouverture du conditionnement d'une préparation à visée antiseptique, une contamination microbienne est possible. Toutefois, les présentations unitaires de faible volume réduisent ce risque.

Précautions d'emploi :

Tout antiseptique est à utiliser avec précautions dans les conditions où un effet systémique peut être redouté, notamment chez le nourrisson, en cas de peau lésée, sur une grande surface (voir Mises en garde).

Interactions avec d'autres médicaments

Interactions médicamenteuses :

Générales : compte tenu des interférences possibles (antagonisme, inactivation...), l'emploi simultané ou successif d'antiseptiques est à éviter sauf avec les autres composés cationiques.

Particulières : prendre garde aux incompatibilités physicochimiques, notamment avec tous les dérivés anioniques (voir Incompatibilités).

Comment ça marche ?

La résorption transcutanée par la peau est négligeable, même chez le nouveau-né.