publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

TUSSIPAX

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Pneumologie
principes actifs: Codéine associée
laboratoire: Therica

Comprimé pelliculé
boîte de 15
Toutes les formes
1,78€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 2,60 €

Indication

Traitement symptomatique des toux non productives gênantes.

Posologie TUSSIPAX comprimé pelliculé boîte de 15

Traitement symptomatique des toux non productives gênantes.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Allergie à l'un des constituants.
- Insuffisance respiratoire.
- Toux de l'asthmatique.
- Allaitement : la codéine et de l'éthylmorphine passent dans le lait maternel ; quelques cas d'hypotonie et de pauses respiratoires ont été décrits chez des nourrissons, après ingestion par les mères de codéine à doses suprathérapeutiques. En cas d'allaitement, la prise de ce médicament est contre-indiquée.
DECONSEILLE :
La prise de boissons alcoolisées et d'autres médicaments contenant de l'alcool pendant le traitement est déconseillée (voir interactions).

Alerte ANSM du 12/05/2015 :


Le CMDh a également approuvé la recommandation du PRAC de contre-indiquer la codéine chez les patients connus comme étant des métaboliseurs ultrarapides des substrats du CYP2D6. Par ailleurs, le CMDh recommande d'étendre la contre-indication au cours de l’allaitement à toutes les spécialités contenant de la codéine indiquées chez l'adulte, quelle que soit l'indication.

Dans l’attente de la modification des AMM concernées, l’ANSM recommande de prendre en compte dès à présent ces restrictions d’utilisation.

Effets indésirables Tussipax

- Aux doses thérapeutiques : les effets indésirables de la codéine et de l'éthylmorphine sont comparables à ceux des autres opiacés, mais ils sont plus rares et modérés.
. Possibilité de constipation, somnolence, états vertigineux, nausées, vomissements.
. Rarement bronchospasme, réactions cutanées allergiques, dépression respiratoire (voir contre-indications).
- Aux doses suprathérapeutiques : il existe un risque de dépendance et de syndrome de sevrage à l'arrêt brutal, qui peut être observé chez l'utilisateur et chez le nouveau-né de mère intoxiquée à la codéine ou à l'éthylmorphine.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.