publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

VIVAMYNE MULTI

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 19.01.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Alpha-tocophérol (E307), Rétinol, Mélange d'acétate de rétinol et colécalciférol :, Rétinol, Cholécalciférol, Acide ascorbique, Thiamine, Riboflavine (E101), Pyridoxine, Cyanocobalamine, Nicotinamide, Folique acide, Biotine, Calcium pantothénate, Calcium
laboratoire: Wyeth Pharmaceuticals FR

Comprimé enrobé
Boîte de 30
Toutes les formes

Précautions d'emploi

- La durée maximale du traitement est limitée à 1 mois.
- En cas d'association de plusieurs traitements contenant des minéraux et des vitamines, tenir compte des doses totales administrées en particulier :
. pour les vitamines A et D, afin d'éviter tout risque de surdosage,
. pour les vitamines B12 et le fer, afin d'éviter de masquer une anémie par déficit en vitamine B12 ou une anémie carentielle en fer.
. pour le calcium qui nécessite, en cas d'apport complémentaire, un contrôle régulier de la calciurie.
- Grossesse : la vitamine A est tératogène chez l'animal sur plusieurs espèces. Dans l'espèce humaine, des cas de malformations, ont été rapportés avec de fortes doses. Toutefois, à ce jour, l'absence d'étude épidémiologique fiable et le faible effectif des notifications isolées empêchent de conclure définitivement sur la réalité de ce risque malformatif. En conséquence, compte tenu de l'apport alimentaire quotidien, il est recommandé de ne pas dépasser une dose journalière de 5000 UI de vitamine A apportée par des médicaments.
- Associations nécessitant des précautions d'emploi : cyclines par voie orale ; diphosphonates par voie orale ; sels, oxydes et hydroxydes de magnésium, d'aluminium et de calcium.

Grossesse et allaitement

Grossesse :
La vitamine A est tératogène chez l'animal sur plusieurs espèces.
Dans l'espèce humaine, des cas de malformations ont été rapportés avec de fortes doses. Toutefois, à ce jour, l'absence d'étude épidémiologique fiable et le faible effectif des notifications isolées empêchent de conclure définitivement sur la réalité de ce risque malformatif.
En conséquence, compte tenu de l'apport alimentaire quotidien, il est recommandé de ne pas dépasser une dose journalière de 5000 UI de vitamine A apportée par des médicaments.
Allaitement :
L'utilisation est déconseillée en cas d'allaitement du fait du risque de surdosage chez le nouveau-né.

Vivamyne Multi existe aussi sous ces formes

Vivamyne Multi