publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

VOLTARENE 0,1 %

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 23.12.2005

Médicament générique du Classe thérapeutique: Ophtalmologie
principes actifs: Diclofénac
laboratoire: Novartis Pharma SA

Collyre en solution
Flacon compte-gouttes de 5 ml
Toutes les formes
3,40€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 4,22 €

Indication

- Inhibition du myosis au cours de la chirurgie de la cataracte.
- Prévention des manifestations inflammatoires liées aux interventions chirurgicales de la cataracte et du segment antérieur de l'oeil.
- Traitement des manifestations douloureuses oculaires liées à la kératectomie photoréfractive au cours des 24 premières heures post-opératoires.

Posologie VOLTARENE 0,1 % Collyre en solution Flacon compte-gouttes de 5 ml

Posologie :
Chez l'adulte :
- Inhibition du myosis au cours de la chirurgie de la cataracte et prévention des manifestations inflammatoires liées aux interventions chirurgicales de la cataracte et du segment antérieur de l'oeil :
. pré-opératoire : jusqu'à 5 fois 1 goutte dans les 3 heures précédant l'intervention ;
. post-opératoire : 3 fois 1 goutte dès la fin de l'intervention, puis 3 à 5 fois 1 goutte par jour, aussi longtemps que nécessaire.
- Traitement des manifestations douloureuses oculaires liées à la kératectomie photoréfractive au cours des 24 premières heures post-opératoires :
. pré-opératoire : 2 gouttes dans l'heure précédant l'opération ;
. post-opératoire : 2 gouttes dans l'heure suivant l'opération, puis 4 gouttes dans les 24 heures suivant l'opération.
Chez l'enfant : aucune étude spécifique n'a été réalisée.
Mode d'administration :
Voie oculaire.
Instiller une goutte de collyre dans le cul-de-sac conjonctival inférieur de l'oeil à traiter en tirant la paupière inférieure légèrement vers le bas et en regardant vers le haut.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament est contre-indiqué en cas d'antécédent d'allergie ou d'hypersensibilité à l'un des constituants du collyre (notamment au thiomersal, composé organomercuriel).
- Ce médicament est contre-indiqué en cas d'antécédents d'allergie ou d'asthme déclenchés par la prise de diclofénac ou de substances d'activité proche telles que l'aspirine ou d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).
- Ce médicament est contre-indiqué à partir du 6ème mois de la grossesse : au cours du 3ème trimestre, tous les inhibiteurs de synthèse des prostaglandines peuvent exposer le foetus à une toxicité cardiopulmonaire (hypertension pulmonaire avec fermeture prématurée du canal artériel) ; un dysfonctionnement rénal pouvant aller jusqu'à l'insuffisance rénale avec oligohydramnios ; la mère et l'enfant, en fin de grossesse, à un allongement éventuel du temps de saignement. En conséquence, la prescription d'AINS est contre-indiquée à partir du 6ème mois.
DECONSEILLE :
- Enfant : aucune étude spécifique n'a été réalisée (voir posologie).
- Allaitement : les AINS passant dans le lait maternel, il est déconseillé de les administrer chez la femme qui allaite.
- Associations déconseillées : autres AINS (y compris l'aspirine à fortes doses) ; anticoagulant oraux ; héparines à doses curatives ou chez le sujet âgé ; lithium ; méthotrexate, utilisé à des doses supérieures à 15 mg/semaine.

Effets indésirables Voltarene

- Occasionnellement :
une légère sensation de brûlure transitoire et/ou des troubles de la vision peuvent apparaître après instillation.
- Rarement :
. réactions d'hypersensibilité avec prurit et rougeur,
. photosensibilité,
. kératite ponctuée.
- Des amincissements de cornée ou des ulcères cornéens ont été rapportés dans de rares cas, notamment chez les patients à risque tels que ceux utilisant des corticostéroïdes ou ceux présentant une arthrite rhumatoïde concomitante. La plupart des patients avaient été traités pendant une période de temps prolongée.
- En raison de la présence de :
. thiomersal, conservateur organomercuriel, risque d'eczéma de contact et de réaction d'hypersensibilité, risque de coloration du cristallin, de kératites en bandes atypiques (voir contre-indications) ;
. huile de ricin polyoxyéthylénée, risque d'eczéma de contact.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.