Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ZOXAN LP 8 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 31.01.2007

Médicament générique du Classe thérapeutique: Urologie néphrologie
principes actifs: Doxazosine
laboratoire: Pfizer

Comprimé à libération prolongée
Boîte de 28
Toutes les formes
25,98€* (remboursé à 35%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 26,80 €

Précautions d'emploi

- Informations à transmettre aux patients : il convient d'informer les patients que les comprimés doivent être avalés entiers, sans les croquer, les diviser ou les écraser.
Le principe actif de ZOXAN LP est contenu dans une matrice inerte et non absorbable, conçue pour contrôler sa libération pendant une période prolongée. Après son passage dans le tractus digestif, l'enveloppe vide du comprimé est éliminée. Il y a lieu d'informer les patients de ne pas s'inquiéter s'ils observent parfois dans leurs selles quelque chose qui ressemble à un comprimé.
Un transit intestinal anormalement court (par exemple après résection chirurgicale) peut être responsable d'une absorption incomplète. En raison de la longue demi-vie de la doxazosine, le retentissement clinique de ce phénomène n'est pas connu.
- Initiation du traitement : du fait des propriétés alpha-bloquantes de la doxazosine, les patients peuvent ressentir une hypotension posturale, caractérisée par des sensations vertigineuses et une faiblesse ou rarement par une perte de conscience (syncope), en particulier en début de traitement. Par conséquent, une pratique médicale prudente comprend une surveillance de la pression artérielle au début du traitement afin de minimiser les effets posturaux éventuels. On devra attirer l'attention du patient afin qu'il évite les situations à risque de traumatismes dus à l'apparition de sensations vertigineuses ou de faiblesse musculaire à l'initiation du traitement par la doxazosine.
- Utilisation en cas d'affection cardiaque aiguë : comme avec tous les traitements antihypertenseurs ayant un effet vasodilatateur, l'administration de doxazosine se fera avec prudence si le patient souffre d'un des problèmes cardiaques aigus suivants :
. oedème pulmonaire secondaire à une sténose aortique ou mitrale ;
. insuffisance cardiaque à haut débit ;
. insuffisance cardiaque droite due à une embolie pulmonaire ou à un épanchement péricardique ;
. insuffisance ventriculaire gauche avec faible pression de remplissage.
- Utilisation chez l'insuffisant hépatique : comme pour tout produit complètement métabolisé par le foie, la doxazosine doit être administrée avec précaution chez les patients présentant des signes d'altération de la fonction hépatique. En l'absence d'expérience, son utilisation n'est pas recommandée chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère.

Grossesse et allaitement

L'indication thérapeutique ne concerne pas la femme.

Effet sur la conduite de véhicules

La capacité à exercer des activités telles que l'utilisation de machines ou la conduite d'un véhicule motorisé pourrait être diminuée, notamment lors de la mise en route du traitement.

Comment ça marche ?

Absorption :
Après administration orale aux doses thérapeutiques, ZOXAN LP est bien absorbé et atteint progressivement le pic de concentration plasmatique au bout de 8 à 9 heures. La valeur du pic est d'environ un tiers de celle obtenue avec la doxazosine forme standard aux mêmes doses.
Les concentrations minimales à 24 heures sont toutefois similaires.
Les caractéristiques pharmacocinétiques de ZOXAN LP permettent d'obtenir des concentrations plasmatiques plus écrêtées qu'avec la forme standard.
Le rapport pic/vallée de ZOXAN LP est inférieur à 50% de celui obtenu avec la doxazosine, forme standard.
La biodisponibilité relative à l'état d'équilibre de la doxazosine, par rapport à la forme standard, est de 54% pour ZOXAN LP à 4 mg et de 59% pour ZOXAN LP à 8 mg.
Les paramètres pharmacocinétiques de ZOXAN LP chez le sujet âgé ne sont pas significativement différents de ceux observés chez les patients plus jeunes.
Métabolisme/élimination :
L'élimination est biphasique, avec une demi-vie d'élimination terminale de 22 heures, ce qui autorise une administration quotidienne unique. La doxazosine est largement métabolisée, moins de 5% étant excrétés sous forme inchangée.
Les études de pharmacocinétique chez des insuffisants rénaux, avec la doxazosine, comprimé pelliculé n'ont montré aucune altération significative comparée aux patients ayant une fonction rénale normale.
On ne dispose que de données limitées chez l'insuffisant hépatique, et sur l'effet des médicaments connus pour influencer le métabolisme hépatique (cimétidine par exemple).
Lors d'un essai clinique chez 12 patients atteints d'insuffisance hépatique modérée, l'administration d'une dose unique de doxazosine a été associée à une augmentation de 43% de l'AUC et à une diminution de 40% de la clairance orale apparente.
La liaison de la doxazosine aux protéines plasmatiques est d'environ 98%.
La doxazosine est métabolisée essentiellement par O-déméthylation et hydroxylation.