publicité

publicité

Médicaments : alors utiles ou dangereux ?

Publié par : Elide Achille

© Jupiterimages/iStockphoto

C’est le livre dont on parle ! Mais aussi le livre qui interroge, divise... En effet, « 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux » des Pr Philippe Even et Bernard Debré, soulève de nombreuses questions.

Le succès de ce livre montre à quel point les Français ont besoin d’informations concernant leurs traitements médicamenteux. Ils sont souvent à la recherche d’informations complémentaires de celles données par les médecins généralistes, et veulent être des acteurs à part entière des décisions thérapeutiques qui concernent leur santé et celle de leurs proches. Pour cela, ils ont besoin d’informations.

Mais à l’inverse, la polémique autour de ce livre montre aussi leur inquiétude, leur suspicion, leurs interrogations concernant les bons choix thérapeutiques, d’où une recherche frénétique d’informations originales.

Ne pas se traiter serait-il moins dangereux que d’avaler des comprimés ? Après l'affaire du Mediator, puis ce livre, peut-on encore se fier à nos médicaments ? Et quelle valeur accorder à ce guide (que l'on dit truffé d'erreurs) ?

Pour y voir plus clair, pour avoir des réponses, nous avons interviewé le professeur Jean-François Bergmann, chef du service de médecine interne à l’hôpital Lariboisière (Paris), professeur de thérapeutique, et vice-président de la commission AMM à l’Agence du médicament*.

Propos recueillis par le Dr Nicolas Evrard.
Consultant expert : Pr Jean-François Bergmann, Chef du Service de Médecine interne, Hôpital Lariboisière (Paris), Professeur de thérapeutique, Université Paris-Diderot
, Vice-Président de la Commission d'AMM.
Octobre 2012.

*Agence Nationale de sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM). Commission d'Autorisation de Mise sur le Marché.


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.