publicité

publicité

Des progrès contre le sida grâce aux médicaments génériques : une meilleure accessibilité aux soins

Publié par : Elide Achille

Grâce aux médicaments génériques, de très nombreuses personnes souffrant du sida ou séropositives peuvent désormais accéder à des soins qui, il y a encore quelques années, coûtaient (trop) chers. Beaucoup de pays, avec des moyens financiers insuffisants et des systèmes de santé déficients, ne pouvaient se procurer ces traitements.

Ainsi, le laboratoire pharmaceutique Mylan spécialisé dans la fabrication de médicaments génériques, propose plus de 40 médicaments antirétroviraux. Ils sont distribués dans 110 pays. Et près de 40 % des personnes vivant avec le VIH bénéficient de ces médicaments génériques dans les pays en développement !

Pour aller encore plus loin, et pour permettre l’accès à des traitements anti-viraux au plus grand nombre et en particulier aux populations défavorisées, les laboratoires Mylan ont établi des partenariats avec de nombreuses associations ou fondations, comme la Clinton Health Initiative. Et des accords de licence passés avec différents laboratoires (Bristol Myers Squibb, Gilead Sciences, Merck...), permettent aujourd’hui de produire et de distribuer les versions génériques (donc moins chers) de beaucoup de médicaments contre le VIH.


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.