publicité

publicité

Kamasutra : 16 meilleures positions sexuelles pour éviter les douleurs pendant les rapports sexuels

Publié par : rédaction Onmeda (09. octobre 2017)

Pourquoi des douleurs peuvent-elles se déclarer pendant un rapport sexuel ?

Problèmes de lubrification, dyspareunie ou algopareunie… Les raisons expliquant les douleurs pendant des rapports peuvent être multiples et variées. L’objectif ici n’est pas de cacher la douleur avec des solutions artificielles (lubrifiant, injection, ovules…) mais de vous expliquer comment de manière naturelle vous pouvez reprendre goût et plaisir pendant les rapports sexuels. Bien entendu, les douleurs vaginales, dont les causes sont organiques (sècheresse vaginale, infection, endométriose…) ou bien psychologiques, doivent être traitées au plus vite par un médecin ou un spécialiste. En effet, certains maux nécessitent obligatoirement un traitement adapté.

Qu’est-ce la dyspareunie ?

La dyspareunie est le mot scientifique pour nommer les rapports sexuels douloureux. Encore tabou et peu connu, c’est pourtant un trouble courant chez beaucoup de femmes. En effet, c’est une douleur vaginale qui peut être plus ou moins prononcée lorsqu’il y a pénétration. Contrairement au vaginisme, le rapport est possible mais reste douloureux.

Ces douleurs répétées peuvent engendrer un réel traumatisme dans l’acte en lui-même et des conséquences dans l’épanouissement de la sexualité de la femme. Cela peut se révéler être une situation complexe qui engendre un blocage psychologique à répétition.

Quels sont les deux types de dyspareunies ?

  • Les dyspareunies dites superficielles : Celles-ci interviennent dès la pénétration lorsque le pénis atteint l’entrée du vagin.
  • Les dyspareunies dites profondes : Elles surgissent lorsque le pénis atteint cette-fois-ci le col de l’utérus qui se situe au fond du vagin.

Sexualité : mal au ventre pendant les rapports sexuels (vidéo)

Mal au ventre pendant les rapports sexuels, c'est une cause fréquente de consultation auprès d'un médecin généraliste ou gynécologue. Dans cette vidéo, le Dr David Elia, gynécologue, explique l'origine la plus courante de ces douleurs durant les rapports.

Comment éviter les douleurs pendant le rapport ?

Nous souhaitons ici vous aider à savourer de nouveau ce moment de complicité grâce à quelques conseils. Certaines pratiques seront plus favorables pour éviter les douleurs vaginales ou lors de la pénétration.

Les préliminaires :

Êtes-vous assez excité ? Les préliminaires sont une étape primordiale pour que la femme évite les rapports douloureux. Ils participeront à faire monter le désir pour maximiser ensuite les plaisirs sexuels. Cette phase permet de parvenir à un haut degré d’excitation pour la femme, qui conduit par conséquent à la relaxation des muscles du vagin et à la lubrification vaginale ce qui facilitera la pénétration. Ils peuvent s’exécuter de différentes manières selon les goûts de chacune : caresses, baisers, cunnilingus, masturbation… Sans cela, les frottements du pénis de votre partenaire peuvent amener des irritations et brûlures. Une fois détendue, vous éviterez les douleurs lors de la pénétration. Les appréhensions disparaissent grâce aux préliminaires car il offre une découverte des corps avant l’acte charnel. Le petit plus, essayez de créer une atmosphère et une ambiance agréable pour plus de confort.

Les positions sexuelles :

Comme nous l’avons vu dans la galerie d'images ci-dessus, certaines positions sexuelles sont plus avantageuses si vous subissez de fortes de douleurs vaginales. Si vous souffrez à cause des pénétrations trop profondes, évitez les positions sexuelles où le pénis de votre partenaire atteint le col de l’utérus (par exemple : la levrette). Favorisez des positions sexuelles où c’est vous qui menez la danse du plaisir. En effet, c’est vous qui choisirez le moment propice pour la pénétration mais aussi le rythme (plus ou moins lent) ainsi que la profondeur des va-et-vient. De plus, priorisez les positions sexuelles où votre compagnon pourra stimuler votre clitoris ou vos autres zones érogènes

La communication :

Le rapport doit être un moment propice à l’échange, l’échange de regards, de caresses et de mots doux. Les douleurs peuvent être évitées si et seulement si les deux partenaires sont à l’écoute l’un de l’autre. Le plaisir ne peut venir qu’en communiquant de manière orale ou corporelle. Ainsi, une confiance en soi et une confiance mutuelle sont alors primordiales pour partager et retrouver goût aux plaisirs des sens.

Suivez le guide des 16 meilleures positions sexuelles pour éviter les douleurs pendant les rapports vous épanouir de nouveau dans votre vie sexuelle.

N’hésitez pas à tester des variantes – 100 positions du kamasutra – les douleurs vaginales divergent d’une femme à une autre de même que les préférences et les plaisirs appartiennent à tout à chacun. N’oubliez pas tout doit se faire dans le dialogue !

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Sexualité, Libido et troubles sexuels !

Quelles sont les causes de la sécheresses vaginale ?

La sécheresse vaginale provoque pour un bon nombre de femmes de fortes douleurs pendant les rapports sexuels. Nous vous partageons l'ensemble des causes qui expliquent cette sécheresse.

A lire aussi  :

Sexualité : comment en parler à son partenaire ?
Les clés d’une sexualité épanouie
Asexualité