Hallucination : les traitements

Publié par : rédaction Onmeda (21. septembre 2017)

Si des affections si diverses ont le même type de tableau clinique, cela signifie que l’atteinte cérébrale doit être similaire.

En effet, les hallucinations sont déclenchées par une dysrégulation des neuro-transmetteurs dans le cerveau. Ceci est donc ajustable avec un traitement adapté, après un diagnostic minutieux de l’origine des hallucinations, grâce à une approche chimiothérapique.

Dans le cas de troubles psychiatriques, le psychiatre propose des médicaments appelés antipsychotiques (ou neuroleptiques). Ceux-ci ont pour effet d'amoindrir voire d'étouffer les manifestations psychotiques (hallucinations et délires). Pour autant, ils ont des effets secondaires importants.

Ces traitements doivent être pris de manière régulière, soit quotidienne par voie orale, soit par injection mensuelle (appelé injection retard). Il est essentiel de coupler cette approche médicamenteuse à des traitements psychotherapeutiques. Ceux-ci sont nombreux.

Les thérapies cognitives et comportementales ont particulièrement bien compris les dysfonctionnements en lien avec les troubles psychotiques et proposent à présent une approche centrée sur les hallucinations.

En parallèle, des approches telles que l’IPT (Integrated Psychological Treatement) de Brenner sont utiles et efficaces pour réinsérer le sujet schizophrène dans sa communauté malgré ses hallucinations.

Des programmes centrés sur la symptomatologie psychotique permettent aux soignants (psychiatre, psychologue) d’apprendre à l’individu à comprendre sa maladie (psycho-éducation) mais aussi à prendre des distances avec ses symptômes. Cela est compliqué car une anosognosie (absence de prise de conscience de la pathologie) et une conviction délirante sont souvent associées aux hallucinations (notamment auditives et psychiques).

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Quelle psychothérapie choisir ?
> Quand emmener mon enfant chez le psy ?
> Tout sur les troubles psychologiques