publicité

publicité

Hypoglycémie : les traitements

Publié par : rédaction Onmeda (13. juillet 2017)

Le traitement du symptôme :

En cas d'hypoglycémie avérée, l'ingestion d'une dose de 15 g de glucides, soit 3 morceaux de sucre, soulage les symptômes d'hypoglycémie en quelques minutes. Il est possible d'avoir recours à des jus de fruits (15cl) en l’absence de sucre à disposition.

En cas de troubles de la conscience chez une personne diabétique ne pouvant se resucrer, une injection sous la peau ou dans le muscle de glucagon (Glucagen®) dont l'action s'oppose à celle de l'insuline et augmente la glycémie, sera faite.

Si la personne est dans le coma, le glucose lui sera administré par voie intraveineuse. Dans tous les cas, le traitement antidiabétique devra être réévalué par un médecin.

Le traitement de la cause :

  • Ablation chirurgicale de la tumeur en cas d’insulinome,
  • Changement de traitement, etc.
Pour le reste, de nombreuses hypoglycémies peuvent être prévenus grâce à l’adoption d’un mode de vie équilibré, reposant sur :
- une alimentation variée,
- une bonne gestion du stress,
- la pratique régulière d’exercice physique.

Ces mesures ont également l’avantage d’améliorer la santé de manière globale :

  • Prendre 3 repas par jour à des heures régulières
  • Prendre une collation entre les repas (1 laitage par exemple)
  • Limiter la consommation d’aliments riches en sucres concentrés ou « rapides » : sodas, gâteaux et biscuits du commerce, crème glacée, confitures, fruits séchés (seuls), etc.
  • Manger suffisamment de fibres alimentaires (légumes cuits ou crus)
  • Éviter de boire de l’alcool sans manger
  • Limiter le café et les autres boissons qui contiennent de la caféine
  • Exercice physique régulier et modéré (en évitant les exercices violents ou trop intenses)
  • Une bonne gestion du stress (exercices de relaxation, respiration profonde, réveil musculaire progressif, etc...)

La majorité des hypoglycémies dite « fonctionnelles » se soignent par une réorganisation de l’alimentation. Une consultation avec un nutritionniste ou une diététicienne peut être utile.

Bon à savoir : Ces aliments sont riches en fibres !

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> NASH : la maladie du soda (du foie gras)
> Café : mythes et réalité
> Anti-Stress : Apprenez à rester zen !
> Céphalée de la crème glacée : ces maux de tête provoqués par le froid


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.