publicité

publicité

Pertes marrons

Publié par : rédaction Onmeda (03. janvier 2018)

© iStock

Durant les règles, après les menstruations, pendant une grossesse et même à tout moment du cycle : nombreuses sont les femmes à constater des pertes vaginales marrons. Comparables au spotting - ces légères pertes de sang en dehors des règles - elles s’en distinguent par leur couleur marron ou brunâtre, caractéristique du sang évacué tardivement. Faut-il s’inquiéter de l’apparition de ces pertes marrons ? Quelles en sont les causes ? Quels sont les traitements possibles ?

Concernant de nombreuses femmes, les pertes marrons sont d’origine utérine et peuvent être des ménorragies, c’est-à-dire des saignements prolongés ou abondants et survenant régulièrement, ou des métrorragies, des saignements fréquents mais irréguliers et peu abondants.

Les causes des pertes marrons

Différents facteurs peuvent être à l'origine des pertes marrons.

Une grossesse

Il est normal de s’inquiéter de l’apparition de pertes marrons lors d’une grossesse. Pourtant, elles sont complètement bénignes et très fréquentes lors du premier trimestre de la grossesse. On parle alors de règles anniversaires. La raison de ces pertes marrons? Les hormones qui s’affolent !

Néanmoins, si les pertes changent d’apparence ou d’abondance, n’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant ou à votre gynécologue.

La ménopause

A l’image de la grossesse, la ménopause est une période de bouleversement hormonal. Bien que l’arrêt des règles soit constaté depuis 1 an (ce n’est qu’à partir de là que l’on parle de ménopause en tant que telle), il peut arriver que des pertes marrons surviennent. Si dans la plupart des cas, elles sont simplement dues à l’ajustement hormonal de votre corps, il se peut que cela soit le symptôme d’une pathologie telle qu’un polype.

De fait, si les pertes marrons persistent, mieux vaut consulter un médecin.

  • Ménopause et saignements : la réponse du gynéco en vidéo

La ménopause se caractérise par l'arrêt définitif des règles. Tout saignement après la ménopause est donc anormal et doit pousser la femme à consulter son médecin. Les explication du Pr Bernard Hédon, gynécologue-obstétricien, en vidéo…

La pilule contraceptive

Des pertes marrons peuvent apparaître suite à un dérèglement hormonal lié à la prise de contraceptifs oraux (pilule). En cas d’oubli, de changement de pilule ou de dosage hormonal non adapté : les hormones sont perturbées et des pertes marrons peuvent survenir. Elles sont complètement bénignes et disparaissent en quelques jours.

Le cycle hormonal

Durant les 3 à 5 jours suivant les règles, il est complètement normal de constater l’apparition de pertes marrons. Nul besoin de s’affoler, elles disparaissent d’elles-mêmes

Une carence en progestérone

Certaines femmes constatent l’apparition de pertes marrons dans les jours précédant les règles. L’une des principales causes de ce phénomène est le manque de progestérone.

Dans la mesure où cette hormone joue un rôle très important pour la santé, mais aussi pour la fertilité, il convient d’en parler à son gynécologue, ou le cas échéant, à son endocrinologue.

Spotting ovulatoire

Le spotting de l’ovulation ou spotting ovulatoire est dû à une diminution des niveaux d’oestrogènes suite à un dérèglement hormonal. Il apparaît généralement lors d’une ovulation en milieu de cycle et disparaît sous deux jours.

Ses causes ? Le stress, un changement alimentaire ou encore un choc émotionnel.

Kyste ovarien

Les kystes ovariens sont des grosseurs se développant au niveau du tissu ovarien. Ils peuvent entrainer des pertes marrons et s’accompagnent de douleurs abdominales.

En cas de pertes utérines accompagnées de douleurs : consultez votre médecin traitant.

Polype ou fibrome utérin

L’un des symptômes des polypes ou des fibromes utérins est l’apparition de pertes utérines. Si vous avez régulièrement des pertes marrons ou si elles changent (couleur, aspect, etc.), n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Cancer du col de l’utérus

Dans certains cas plus graves, les pertes marrons sont le signe d’un cancer du col de l’utérus. Il est capital de réaliser régulièrement des analyses et des examens gynécologiques et de ne pas hésiter à parler de ses pertes et autres maux à son médecin traitant.

Quels sont les traitements possibles contre les pertes marrons ?

Les pertes marrons étant dans la plupart des cas bénignes, il n’existe pas de traitement à proprement parler. Néanmoins, c’est en traitant la cause que vous réduirez la présence de pertes marrons.

Cause hormonale

Si vos pertes marrons sont liées à des perturbations hormonales, il vous faut retrouver un équilibre. Cela peut passer par un changement de contraceptif ou plus simplement une modification de votre hygiène de vie.

Autres causes

Si vos pertes marrons sont liées à une ou plusieurs pathologies, seul votre médecin pourra vous orienter vers les traitements les plus adaptés.

Au quotidien, quelle que soit l’origine de vos pertes utérines, pensez aux protèges-slips qui peuvent vous rassurer (le sentiment de “fuite” est peu agréable) et protéger votre lingerie.

En vidéo : J'ai quelques saignements entre mes règles, je fais quoi ?

Des saignements plus ou moins abondants entre deux cycles menstruels peuvent avoir différentes origines. Les explications du gyngécologue en vidéo...

Auteur : Dounia MALKI

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Gynécologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Le cycle menstruel : comment ça marche exactement ?
> Saignement entre les règles : est-ce grave ?
> Pertes vaginales : pourquoi et que faire ?
> Pertes blanches : causes et traitements
> Pertes malodorantes : la réponse du gynéco (VIDEO)