publicité

publicité

L'écoute active : des exemples de cas pratiques

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. février 2016)

Pour bien comprendre l'écoute active, voici 2 exemples de cas pratiques :

Cas pratique n°1 en entreprise :

– J'ai l'impression d'être complètement transparente dans cette entreprise.
> Qu'entends-tu par « transparente » ?
– Et bien, j'ai beau avoir de bon résultats, mettre en place des outils stratégiques et bénéfiques à l'entreprise, il n'y a aucune reconnaissance !
> Je comprends. Tu estimes ne pas être reconnue dans ton travail...
– Ça c'est sûr !
> Dis-moi si j'ai bien compris. J'entends que tu sens ne pas être valorisée à la hauteur de tes compétences.
– Ça c'est sûr !
> Dis-moi si j'ai bien compris. J'entends que tu sens ne pas être valorisée à la hauteur de tes compétences. Quelles seraient les solutions selon toi ? Plus de retours positifs de ma part ? Plus de responsabilités ? Un meilleur salaire ? Dis-moi...

Cas pratique n°2 en situation familiale :

– Julie, tu es prête pour aller à la danse ?
> Non, j'ai mal à la gorge et mal au ventre. Je veux rester avec toi.
– J'adorerais ma chérie, mais je dois aller travailler. Ça fait deux semaines de suite que tu ne vas pas à la danse...
> J'veux plus y aller.
– Je comprends. Tu as mal au ventre et à la gorge parce que tu n'as plus envie d'aller à la danse. Tu es fatiguée ? Tu as un souci avec une copine ? C'est le professeur qui ne te plait pas ? Ou est-ce que la danse ne te plait plus ? Tu veux changer de cours ? Dis-moi, on va trouver une solution...

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Bien-être au travail : comment y arriver ?
> Maladies psychosomatiques
> Retrouvez tous nos tests psychologiques !