publicité

publicité

La luminothérapie : ses effets, ses indications et ses limites

Publié par : Clémentine Fitaire

© Shutterstock

Blues hivernal, petite dépression qui s'installe, fatigue, mauvaise humeur... Pourquoi ne pas tenter un traitement ou une cure de luminothérapie ?

La lumière est essentielle à toute forme de vie, et son effet sur le moral et la santé a depuis longtemps été prouvé. La luminothérapie est un traitement qui consiste à s'exposer à une lumière artificielle de façon répétée et régulière, de manière à combler un manque de luminosité (hiver, travail en bureau...).

Les lampes utilisées pour la luminothérapie se présentent sous forme d'un panneau rectangulaire d'une cinquantaine de centimètres de haut, qui se place sur une table, un bureau ou contre un mur.

A savoir : Le soleil est notre principale source de vitamine D ! Cependant, même si la luminothérapie permet de compenser un certain manque de soleil, notamment en hiver, elle ne permet-elle de produire de la vitamine D : cette dernière est synthétisée par la peau lorsqu'elle est exposée à des rayons UV.

Assez largement utilisée dans les pays scandinaves où l'intensité lumineuse est très basse au cours de l'hiver, la luminothérapie fait quelques adeptes en France. Il n'est pas rare durant les mois d'hiver de voir des lampes de ce type installés sur des bureaux.

Comme nous le verrons, les tarifs de ces lampes spéciales sont assez élevées, donc avant d'investir, on peut recommander dans un premier temps de demander l'avis d'un médecin pour être certain que la méforme psychique est véritablement liée à une baisse de la lumière environnementale, et pour alors être sûr des effets de la luminothérapie.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> La zone du cerveau qui rend dépressif ? Des chercheurs l'ont identifié !
> Les aliments riches en vitamine D
> Blues hiver : des causes aux traitements