publicité

publicité

Violences conjugales, osez en parler ! : les thérapies

Publié par : rédaction Onmeda (24. novembre 2011)

Il est facile de dire que lorsqu’une femme est victime de violences conjugales, la séparation est la bonne réponse. Ce n’est souvent que lorsque la femme comprend que sa vie est en danger, qu’elle accepte de partir. Et encore ! Les chiffres le montrent bien, certaines restent souvent, trop souvent... jusqu’à la mort ! 

Les structures d’accueil existent, les aides existent, les associations également, pour venir en aide aux femmes victimes de violence.

Mais, comment éviter d’en arriver là ? Probablement en n’acceptant pas le premier coup. Probablement en comprenant, dès le premier coup, qu’un travail psychologique s’impose. Des traitements sont possibles. Des thérapies peuvent être mises en place, à condition qu’une prise de conscience se fasse, dans le couple, avant qu’il ne soit trop tard. Il peut s’agir de thérapies familiales, de thérapies de couple ou de thérapie individuelle. La thérapie de couple peut accompagner le couple à se réconcilier ou au contraire à se séparer.

Ces thérapies permettront d’effectuer un travail sur l’autonomie, sur la séparation d’avec les modèles parentaux. Elles permettront de repérer les situations de dépendance. Elles permettront également aux personnes victimes de retrouver ou de découvrir, enfin, l’estime de soi.



✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.