publicité

publicité

Les vitamines : savoir les préserver

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Les vitamines sont assez fragiles et ont tendance à se dégrader à la cuisson, à l'oxygène... Aussi, nous avons souvent de mauvaises habitudes de consommation ou de préservation.

Pour éviter que les vitamines se dégradent avant que nous les ingérions, il faut donc veiller à un mode de consommation et de stockage adapté !

Voici quelques conseils et astuces pour profiter pleinement des bienfaits des vitamines.

Nos conseils :

  • Privilégiez les emballages qui protègent de l'air et de la lumière,
  • Evitez de laisser fruits et légumes, riches en vitamines hydrosolubles, stagner dans l'eau au moment du nettoyage.
  • Privilégiez les aliments crus.
  • Préférez les modes de cuisson rapides.

Exemple : pour absorber le plus de vitamine C possible, il est préférable de manger une orange, plutôt que de la presser, et ne boire son jus que plusieurs longues minutes plus tard.

Faut-il prendre des compléments vitaminiques ?

En théorie, une alimentation équilibrée permet de couvrir tous les besoins de l'organisme en terme de vitamines. Dans la pratique, les choses sont moins évidentes.

Pourquoi ? Tout simplement parce que beaucoup de personnes ont une alimentation déséquilibrée, volontairement ou involontairement. Citons seulement trois exemples :

  • les régimes répétés, qui excluent certaines catégories d'aliments, et entraînent des carences vitaminiques ;
  • l'abus de junk food, trop riche en sucres rapides et en graisses saturées, et pauvres en vitamines ;
  • la consommation de produits raffinés à outrance ou stockés depuis trop longtemps pour avoir pu garder leurs précieuses vitamines.

La consommation de compléments alimentaires, en général, et vitaminiques en particulier, est aujourd'hui entrée dans les moeurs : chacun veut devenir acteur de sa santé et lutter contre les effets du vieillissement.

Attention, toutefois à l'automédication : mieux vaut prendre l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien en cas d'éventuelle supplémentation au long cours. Ceci, pour éviter les risques de surdosage et de nocivité d'une vitamine prise à mauvais escient.

Par exemple, un excès de consommation de vitamine A - antioxydant majeur - peut avoir des effets à risque pour la santé et provoquer le résultat inverse au résultat escompté...

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Nutrition ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Cuisinez en faisant le plein de vitamines !
> Ces aliments qui évitent des cancers !
> A quoi servent les compléments alimentaires ?

Source : Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa). Etude Suvimax, Inserm, Inra.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


✖ FermerNous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu du site internet, afficher des publicités personnalisées, proposer des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser le trafic du site internet. Certaines informations sont partagées avec des partenaires d’omeda. En poursuivant la navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Pour plus d’informations et pour paramétrer les cookies, cliquez ici.